LES WAMPAS

0
29

Depuis les années 80, les Wampas n’ont eu de cesse de se réinventer. Les Wampas sont une famille musicale qui a évolué, mais sans jamais perdre de vue l’humour et l’autodérision. Connu pour des titres comme « Manu Chao », « Christine », « Rimini », « Faut voter pour nous » (à l’Eurovision 2007) ou encore le très controversé « Chirac en prison », pour ne citer qu’eux parmi les plus célèbres de leurs tubes. Bon vivant, se jouant de tous les codes, les Wampas reprennent la route en parallèle pour plusieurs dates dans l’hexagone. Echanges avec Didier Wampas le plus punk des chanteurs !

Quel est ton état d’esprit du moment ?

Les concerts ont repris un peu partout, c’est cool alors je suis heureux et j’ai la patate. On est bien content que ça reprenne, après deux ans sans concert, ça commençait à faire très long ! Nous avons hâte de jouer les chansons du nouvel album. Nous n’avons pas pu défendre notre précédent disque, jusqu’au bout. Deux mois après sa sortie, le Covid a tout arrêté net, ce qui était un peu frustrant.

Vous sortez de studio en parallèle de la tournée, alors quand est-ce que ce nouvel album va sortir ?

J’espère qu’il va sortir en cette fin d’année (ndlr : l’opus est sorti le 30/09/2022). Tous les enregistrements sont finis, donc maintenant, il faut le temps de presser le disque, c’est long, ça prend quelques mois. A la rentrée ça devrait être bon, nous avons hâte qu’il sorte.

Si on suit votre logique, cela veut dire que la composition de ce nouvel album a été réalisé en période Covid ?

Tout à fait, mais finalement comme d’habitude, car je compose en continu. Le changement c’est les petites maquettes sur mon Ipad. On a ensuite refait ces maquettes à deux avec Lionel et ensuite on est rentré en studio. On n’a jamais été autant préparé à rentrer en studio que pour ce disque, car nous avons eu beaucoup de temps pour le travailler.

Quelles thématiques y seront abordées ?

Comme d’habitude, tout ce qui me passe par la tête. Il n’y a pas de thématiques particulières. Quoi qu’il en soit, nous jouerons ces nouvelles chansons lorsque le disque sera sorti et pas avant !

En parallèle des Wampas, tu joues aussi dans Sugar & Tiger avec tes enfants. Comment cela se passe dans la gestion des plannings de tournée ?

Ça handicape surtout Sugar & Tiger, parce que nous ne pouvons pas jouer quand il y a un concert des Wampas. Les Wampas sont prioritaires et quand j’ai des trous, je fais des concerts des Sugar. Notre quatrième album « Cristal Temporel » vient de sortir justement. Nous avons eu d’excellents retours. Je suis très content de ce disque et nous avons hâte de jouer dans le Sud. 

Est-ce que le Covid, pour toi, a dû induire d’autres façons de se promouvoir en tant qu’artiste ?

Peut-être oui. J’ai fait des live Facebook, de chez moi, chose que je n’avais jamais faîte avant.

Au fait, tu as également été très gâté pour ton anniversaire (opération initiée par ta compagne Florence en secret) ?

Oui ! Merci beaucoup à tous, ça m’a touché énormément, j’ai gardé les cartes et les mots épinglés sur mon mur pendant plus d’un mois ! J’ai même eu le droit à une guitare Kramer Baretta, c’est une guitare de Hard Rock des années 80 et j’en suis très content.

Tu te produis avec pas mal de groupes notamment parce que vous avez le même tourneur, mais que penses-tu de cette jeune génération (Toybloïd, Cachemire, les 3 Fromages etc…) ?

C’est pas mal, je trouve ça très bien que des jeunes continuent à faire du rock. C’est important de faire perdurer ce style de musique.

Dans ta playlist, on retrouve quoi ?

Plein de choses différentes, j’essaye toujours de découvrir des nouveautés en rock, jazz et même musique classique. En revanche, je n’écoute que peu de chanson française, de rap ou de R’n’B.

Le mot de la fin ?

Tenez bon malgré tout ce qui se passe autour de vous !

Céline Dehédin

www.wampas.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici