NINHO

0
51

Alors qu’il est l’un des plus gros vendeurs du rap français derrière Jul ou encore MC Solaar, Ninho enchaîne les certifications d’albums. Présent dans le paysage depuis 2013 sans (presque) aucune pause, N.I est dorénavant une figure incontournable de sa discipline. Portrait d’un des nouveaux rois de la scène hip-hop. 

Les débuts : beaucoup de travail et un peu de chance

William Nzobazola, dit Ninho, est né le 2 avril 1996 à Longjumeau dans le 91 (Essonne). D’abord attiré par le football, il commence finalement rapidement à rapper et apparaît dès l’âge de 16 ans dans des vidéos publiées sur YouTube. De 2013 à 2016, il va sortir trois mixtapes : “Ils sont pas au courant Vol. 1” (2013), “En attendant I.S.P.A.C 2” (2014) et “I.S.P.A.C 2” en 2016. Ces trois projets vont lui donner la visibilité nécessaire pour pouvoir faire un freestyle sur la radio OKLM (ancienne radio de Booba). Cette dernière est notamment connue pour dénicher des jeunes talents de la scène, comme un certain Damso. C’est suite à ce freestyle que sa carrière va réellement décoller. Il sort une nouvelle mixtape fin 2016 : “M.I.L.S (Maintenant ils le savent)” qui va le faire entrer dans le grand bain. Cumulant plus de 200 000 ventes, ce projet permet surtout à Ninho de mettre un pied dans la cour des grands, avec notamment la présence de Niska sur le morceau “Elle a mal”.

« Comme prévu” l’ascension

Près d’un an après la sortie de “M.I.L.S”, Ninho sort en septembre 2017 son premier album studio : “Comme prévu”. Avec cet album, celui qu’on surnomme N.I va changer de dimension, passant d’un rookie talentueux et prometteur à, d’ores et déjà, un artiste important et reconnu. Ce projet comporte quinze titres et William revient avec des invités de prestige tels que Alonzo, Sofiane ou encore Nekfeu (sur le morceau “De l’autre côté”). Dès sa sortie, l’album connaît un énorme succès en étant certifié disque d’or (l’équivalent de 50 000 ventes) en seulement deux semaines. Ninho enchaîne les scènes dans toute la France pour défendre son projet et performe notamment sur la scène de l’Olympia à Paris. Plus de six ans après sa sortie, l’album est considéré pour beaucoup comme un classique du rap français et est rentré dans le cercle très fermé des albums certifiés disque de diamant, s’écoulant à plus de 600 000 exemplaires.

Un talent et une notoriété reconnus

Avec des singles comme “Mamacita” ou encore “Elle m’a eu”, Ninho élargit son style et va toucher un public plus large. L’artiste continue sur sa lancée et sort quelques mois plus tard, en mars 2018, la suite de sa dernière mixtape “M.I.L.S 2.0”. Il va conserver l’esprit hip-hop de ses mixtapes en y incorporant des morceaux plus grand public comme “Fendi” ou “Un poco”, qui sont de véritables succès. N.I ne ralentit pas dans son début de carrière avec ce projet qui confirme plus que jamais la place qu’il a auprès des plus grands. Il va notamment, durant cette année, sortir le deuxième morceau de la B.O. du film “Taxi 5” : “Boîte auto”. Ninho va multiplier les collaborations musicales et va apparaître avec des pointures comme SCH dans le morceau “Prêt à partir” ou encore Rim’k dans l’immense succès “Air Max”. Il faudra attendre un an et mars 2019 pour écouter le prochain album de Ninho : “Destin”.

L’apogée “Destin”

Le 22 mars 2019 sort ce qui restera comme le plus gros succès du rappeur à ce jour, “Destin”. Dans celui-ci, William promet “Le prochain s’appellera Destin, j’vais tout vous raconter” (“La vie qu’on mène”). Ainsi, ce deuxième album de l’artiste va le propulser en tant que roi du rap français, écrasant tout sur son passage. Plus de 800 000 albums vendus plus tard, ce projet devient une référence dans sa catégorie. Avec son single “Goutte d’eau”, il réalise le meilleur démarrage de l’année détrônant à l’époque “PGP” de Booba. “Comme prévu”, “Destin”, rien n’est fait au hasard dans la carrière de Ninho et certainement pas le nom de ses albums. Il laisse apparaître une ascension maîtrisée, travaillée, et due à tout sauf à la chance. Ce nouveau statut va lui permettre de se produire dans toutes les plus grandes salles de France avec pour point d’orgue une date à la mythique Accor Hotel Arena de Paris devant plus de 20 000 personnes.

Artiste aux multiples facettes

Ninho n’est pas seulement un artiste talentueux, il est aussi entrepreneur et se lance dans beaucoup d’autres projets en dehors de la musique. Il lance notamment sa propre marque de vêtements, NI, où il propose essentiellement des vestes et des survêtements. En adéquation avec son style streetwear, il devient en juillet 2023, un des ambassadeurs auprès de la marque Adidas. Il tente également de se diversifier dans l’alimentaire, en créant la même année sa marque de vodka, ainsi qu’un restaurant de burger (au côté du chef Xavier Pincemin). Ninho réalise, en plus de ça, le rêve de nombreux rappeurs : celui d’apparaître dans le petit écran. Il apparaît effectivement dans la série “Validé” réalisée par Franck Gastambide, pour y incarner son propre rôle. William marche sur l’eau et tout ce qu’il touche devient de l’or, peu importe ses choix.

Un rappeur “Tout en Gucci”

Le plus dur ce n’est pas d’arriver au sommet, c’est d’y rester et ça, Ninho l’a très bien compris. Il va clôturer sa trilogie “M.I.L.S” en sortant en mars 2020 son troisième opus “M.I.L.S 3.0”. L’artiste fait encore un énorme carton avec ce projet, bien qu’un peu moins impressionnant que son précédent. Ce dernier volet de sa série de mixtape est notamment porté par le single “Lettre à une femme” qui rentre dans le top 3 de ses morceaux les plus écoutés. Cette ode à la femme permet au rappeur de continuer à séduire un public autant féminin que masculin, après son “Dis moi que tu m’aimes” de 2016. Ninho va ensuite sortir une réédition de cette mixtape, dans laquelle figure le single “Tout en Gucci”, puis annoncer faire une pause jusqu’en 2022. Toutefois, c’est bien en avance, en décembre 2021, qu’il va sortir son nouvel album : “Jefe”. Encore une fois, c’est un immense succès pour le rappeur, lui qui fait le choix de ne proposer aucun feat sur le projet. Et dont les titres “Jefe”, “VVS” ou encore “Vérité” se voient certifiés disque de diamant. Par la suite, il faut attendre juin 2023 pour écouter son quatrième album studio : “NI”.

La pause : s’arrêter pour mieux revenir ?

Si après ses neufs mois de pause l’attente était toujours présente autour de son dernier album “NI”, celui-ci déçoit pour les standards de Ninho, tout en réalisant des chiffres spectaculaires. Oui, avec près de 19 000 ventes en trois jours, “NI” signe le pire démarrage pour un album studio dans sa carrière. Plutôt impressionnant quand on sait que ces statistiques seraient exceptionnelles pour bon nombre d’artistes. Malgré quelques morceaux qui portent l’album comme “Eurostar” en featuring avec l’anglais Central Cee ou encore “No Love” avec Ayra Starr, les chiffres, comme les retours, sont moins bons que pour ses précédents projets. Alors pourquoi cette baisse de régime ? Perte d’inspiration, banalisation de ses performances… En tout cas, l’artiste a déclaré prendre une pause pour “se retirer et vivre un peu”. Peut-être de quoi recharger les batteries face à la pression du milieu et retrouver de nouvelles sources d’inspiration pour regagner les sommets à son retour… Ses auditeurs seront fixés dans les prochains mois.

Axel Spicciani

Le 15/02/2024 au Palais Nikaïa – Nice (06), le 16/02/2024 à la Sud de France Arena – Montpellier (34), les 30 et 31/03/2024 au Dôme – Marseille (13) et le 06/07/2024, dans le cadre du Festival de Nîmes, aux Arènes de Nîmes (30).

niofficiel.com

Photo : Fifou.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici