DARCY

0
235
Zoom Darcy

Si le silence est d’or, le bruit est Darcy ! Rencontre avec Irvin, le chanteur survolté de ce groupe de rock qui met un point d’honneur à chanter en français.

Trois ans depuis notre dernière rencontre, mais mon dieu, comme vous nous avez manqué les gars !

100% d’accord avec toi ! Nous, ça fait un an que nous ne sommes pas montés sur scène et honnêtement, on piaffait d’impatience !

L’évènement phare de cette année 2021, pour vous c’est la signature sur le label indé At Home, qu’est-ce que ça représente pour vous ?

C’est super important pour nous ! Quand on était gamins, avec mon cousin qui est le batteur de Darcy, nous lisions beaucoup Rock Mag, la plupart des titres qui étaient dans les samplers vendus avec le magazine étaient des artistes signés chez At Home. Pour nous, ça a toujours été un rêve de signer sur ce label, donc quand ça nous est arrivé, nous avons eu des étoiles dans les yeux. Aujourd’hui, nous avons encore du mal à réaliser. Nous sommes super heureux et ils s’occupent très bien de nous, bref c’est le paradis !

Vous n’êtes pas les seuls d’ailleurs héhé…

Beh oui évidemment, il y a aussi Cachemire ! Nous ne les avons jamais rencontrés, mais nous avons tellement hâte de sympathiser avec eux ! On joue avec eux pour trois dates, c’est prévu car nous avons le même tourneur : Rage Tour. Ce qui me plait chez Cachemire, c’est que Freddy chante en français, c’est super important pour moi ! J’aime beaucoup ce qu’ils font et leur reprise de Stromae est assez couillue ! La cover est un exercice difficile et eux que ça soit celle-là ou la reprise de Bashung, c’est réussi ! Clément, le cousin a déjà discuté avec Farid, le batteur de Cachemire. Il est évident que la rencontre Darcy/Cachemire va faire des étincelles ! Les deux groupes font partie de cette scène émergente du rock français avec les Pogos aussi.

Dans votre actualité, vous avez sorti le titre et le clip « Solution », mais qu’est-ce qui vous a inspiré ce titre ?

On s’est aperçu que le son de Darcy était assez focalisé sur des accords mineurs, d’où une musique assez triste et dure sur le premier album. Pour le deuxième album, nous avons voulu quelque chose de plus lumineux. Ce titre-là est plus jovial et où tu as le sourire à l’écoute. La phrase « Nous ne sommes pas le problème, nous sommes la solution » est une punchline que nous voulions mettre sur une musique enjouée. D’où les chœurs qui apportent un message d’espoir !

Vous donnez tout sur scène, vous invitez au rassemblement physique via les pogos ou les wall of death, bref c’est la communion avec le public ?

Effectivement c’est un peu l’anarchie pendant les concerts, mais ensuite les gens viennent nous voir au merchandising, et nous parlent de leurs ressentis. C’est là qu’on constate que l’humain est la seule raison d’être sur terre. Nous avions tous besoin de nous retrouver sur cette tournée.

Comment avez-vous justement géré cette reprise des concerts ?

En 2020, ça a été très compliqué, car nous avons joué sur un seul festival de tout l’été : le Strange fest. Mais on pu découvrir Lofofora. Nous sommes devenus très copain avec les Lofo. Ce festival a été un véritable bonheur, car c’est le seul qui a été maintenu cette année-là. Pour nous, l’attente a été très longue, en deux ans, avec plus d’une trentaine de dates annulées. Un nouvel album écrit, composé et mixé mais qui n’est toujours pas sorti. Donc, beaucoup de frustration pendant cette période Covid, de deux ans…

A quoi peut-on s’attendre dans ce nouvel album ?

Des titres comme « Solution », beaucoup plus lumineux et colorés. Moi, j’ai lâché la composition des guitares, au profit de Vincent. Désormais, je ne m’occupe que des paroles, et donc notre style musical a vraiment évolué. Vous allez le sentir, c’est différent, c’est plus chantant ! Sortie prévue en janvier 2022 ! 

Question à la con (et c’est Valérie qui s’y colle) : tu les achètes où tes chaussettes et tu en as combien de paires ? 

Alors, je ne les achète pas, parce que je suis sponsorisé par la marque et c’est véridique. Je ne porte que des American Socks, mais c’est une marque espagnole qui vient de Barcelone et je dois avoir une quinzaine de paires.

En savez-vous plus sur la tournée 2021/2022 ?

Pas vraiment, on navigue plutôt à vue… Nous avons signé chez Rage Tour il y a seulement quelques mois et c’est eux qui s’occupent de notre agenda. Nous avons quelques dates cet automne, et une dizaine de dates déjà prévues en 2022.

Céline Dehédin & Valérie Loy

www.facebook.com/darcymusic

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici