VOYOU

0
30

Le 30/03/2024 à l’Espace Léonard de Vinci – Mandelieu-la-Napoule (06).

La scène était en adéquation avec l’esprit de l’album de Voyou “Les Royaumes Minuscules”. On avait l’impression de se trouver face à un décor d’une série TV rétro des années 70 du style “L’Île aux Enfants”. En première partie, la chanteuse et guitariste Czesare était revêtue d’un superbe cardigan en laine pile-poil dans ce thème paradis des enfants. Un sens du détail qui sublimait sa douceur musicale. Elle nous a interprété ses chansons inspirées souvent de son entourage familial et amical comme Marguerite qui fait honneur à sa chère feue grand-mère. Étant constamment en création, elle nous a même partagé un titre fraîchement écrit pour sa maman avec seulement deux jours d’ancienneté. C’est judicieux de tester ses œuvres devant un public neutre qui ne vous connaît pas forcément. Puis comme elle nous l’a confié, elle nous a fait sa chanson bien-être préférée : “Une Belle Histoire” de Michel Fugain. Un joli récit aux couleurs vives et chaleureuses de la soirée.

Le concert s’annonçait très bien avec une première partie réussie. Les musiciens de Voyou se sont installés sous les applaudissements du public qui attendait le chanteur trompettiste de la soirée. En costard/basket, il fit irruption par le fond de la scène en plein milieu et a débuté avec Les Insectes. Ensuite une splendide intro a résonné de son instrument fétiche pour “Deux Oiseaux”. C’est un drôle d’animal ce Voyou, et les personnes qui étaient venues le voir étaient ravies. Elles chantaient et dansaient en cadence. Certains des enfants présents se sont assis par terre avec leurs mamans devant la scène. Encore deux titres et malheureusement, j’ai dû quitter la salle. Ce n’est pas que le spectacle était de mauvaise qualité, bien au contraire, mais, mon handicap m’a rattrapé et je ne pouvais plus rester debout. M’asseoir au sol m’est impossible et après m’être renseigné aucune chaise ne pouvait être installée. C’est dommage, ce lieu n’est pas conçu pour accueillir les personnes à capacités réduites. En fauteuil roulant oui, mais dans un cas comme le mien non. Le bonheur et la joie d’assister aux spectacles vivants ne s’arrêtent pas avec le handicap, il en même plus intense à sa façon. La musique, c’est la vie, elle nous aide, nous accompagne et pour certains nous sauve. Ce soir, je suis partie déçue de ne pas avoir eu la force physique de rester jusqu’au bout, mais heureuse d’avoir vu deux merveilleux artistes.

Valérie Loy

facebook.com/voyoumusique

Photo : Valérie Loy

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici