ANNA SAGE : Anna Sage

0
12

(Season of mist / Klonosphere)

Né à Paris en 2012, Anna Sage distille un hardcore chaotique et viscéral proche de groupes tels que Converge, Botch ou Norma Jean.  Deux ans après ses débuts, le quartet sort « The Fourth Wall », son premier EP, lui permettant de tourner aux côtés de 68 (ex-The Chariot), Direwolves, Death Engine, Tesa ou encore Plèvre. En 2017 le groupe bouleverse son line-up, et fait évoluer sa musique via l’écriture de nouveaux titres qui se retrouve sur un deuxième EP, « Downward Motion », qui débarque en fin d’année 2018. En cette année de renouveau pour la musique, ils reviennent avec un album éponyme « Anna Sage ». Au programme, chant hurlant, guitares saturées et double pédale de grosse caisse ! De « The holy mice », en passant par “The deadly mess of a dying head” ou “Loveless”, les parisiens nous régalent d’un vrai premier album, très attendu ! Brutale, ultrasensible, torturée, constamment en proie à la démence, l’écriture d’Anna Sage est sauvage, dissonante, mélancolique, portée par une forme d’énergie du désespoir, parfois à couper le souffle et par des mélodies tranchant dans le vif !

Céline Dehédin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici