ALEX GRENIER : Spicy Galaxy

0
48

(Matrisse Prod)

Alex Grenier a bien tracé sa route depuis sa victoire en 2015, au regretté Tremplin du Nice Jazz Festival. Pour son cinquième album, dont il signe les neuf compositions, il arbore une nouvelle guitare et un trio est devenu quartet. Ainsi, son jazz s’est fortement teinté d’un blues groovy. 

Franck Durand et Hervé Moquet assurent toujours un rythmique impeccable, qui donne tout loisir au leader de se lâcher sur sa six-cordes. Quelques riffs bien sentis, il n’hésite pas à pousser le volume, ni à cliquer sur la pédale de distorsion. C’est le son de Hammond B3, mais aussi du Wurlitzer du 4e larron, Mathieu Deborde, qui apporte ce côté chaleureux, aventureux et épicé, évoqué par le titre de l’album. Joutes pétillantes entre la guitare et l’orgue, puis envolées acérées ou chaloupées sur le manche, Alex Grenier se fait (et nous fait) plaisir.

Jacques Lerognon

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici