SKIP THE USE

0
17

Skip The Use est un groupe de rock français chantant en anglais. Créé en 2008 et originaire de Ronchin, dans le département du Nord, il se dissout une première fois en 2016, avant de se reformer en 2018. Depuis la sortie de « Human Disorder », Skip The Use est reparti sur les routes, toujours aussi virulent, et débordant d’une énergie folle ! Retrouvailles avec Mat Bastard, le plus rock’n’roll des chanteurs français.

Dans quelles conditions a été composé Human Disorder ? 

L’album a été écrit et composé à 80% pendant le Covid, deux morceaux étaient déjà prêts avant. Nous avons essayé de mettre en musique toutes les émotions ressenties pendant cette période, des plus sombres aux plus positives. Comme beaucoup d’artistes, nous avons annulé notre tournée, et nous nous sommes beaucoup remis en question, notamment savoir si nous allions continuer la musique. Parallèlement, nous étions proches de nos familles alors que d’habitude nous ne les voyons jamais d’habitude.

Entre 2016 et 2018, Skip The Use (STU) a été séparé, qu’est-ce qui vous a donné envie de vous reformer ?

J’avais beaucoup de projets aux Etats-Unis en parallèle de STU, et je voulais y consacrer du temps. Yann aussi avait d’autres projets qui lui tenaient à cœur. Du coup, une fois nos projets réalisés, nous nous sommes reformés. Nous n’avions pas la volonté d’arrêter complètement STU, juste le mettre en pause, le temps de faire d’autres expériences.

J’arrive à mener encore aujourd’hui ma carrière solo et STU. Ce projet solo, est parti de l’envie de tourner avec mes potes d’enfance, avec qui j’avais monté mon premier groupe de punk, Carvin. Dans mon projet solo, je suis producteur et réalisateur. Je réalise aussi, à travers mon entreprise, des documentaires ou des émissions de télévision (comme par exemple « Du son sur les toits » ou « Culture Box » pour France Télévision). Tout ceci très différent de mon rôle de chanteur dans Skip The Use.

S’agit-il du même public lors de ta tournée pour défendre « Loov » (ton album solo) et sur les tournées de STU ?

J’ai fait 92 dates sur la tournée de « Loov », et effectivement j’ai retrouvé pas mal de fans. Je suis compositeur dans Skip The Use, donc musicalement ce sont les mêmes univers. Je n’explique pas cette ferveur du public, mais je suis ravi de voir que les gens suivent. Nous adorons susciter la prise de position et le débat. Nous aimons fédérer les gens et provoquer des réactions de solidarité entre eux.

Tu souhaitais nous parler d’Indochine …

Déjà la ferveur de leur public me sidère. Au-delà du talent, il y a aussi énormément de travail derrière, ça me fascine qu’à plus de 60 ans, Nicola Sirkis (qui est aussi un ami) arrive à créer un lien si fort avec son public. C’est unique !

Peut-être un jour, vous ferez un featuring avec Nicola (Sirkis)? 

Nous avions parlé à un moment donné de le faire. Il aurait dû venir à Los Angeles, mais ça n’a finalement pas pu se faire. Sincèrement, j’aimerai beaucoup collaborer avec Indochine et/ou Nicola, mais pas sur une reprise, plutôt une composition. Nicola est quelqu’un d’extraordinaire, avec toutes ses failles et sa gentillesse.

Tu préfères chanter en anglais ou en français ? 

Ça m’est égal. Paradoxalement, les titres que je chante en français sont souvent les plus énergiques dans les précédents albums. 

Vous avez fait la première partie de Muse à Nice en juin 2013, quel souvenir en gardes-tu ?

Nous avons eu un accueil incroyable et des conditions exceptionnelles pour jouer. C’était un de nos premiers concerts dans un stade. Nous sommes passés juste avant Muse. Nous avons pu jouer 45 minutes, ce qui est très long pour une première partie. Nous avons même pu utiliser tout l’écran central. Quand nous sommes revenus dans notre loge, nous avons trouvé un petit mot de Muse : « Salut les gars c’était mortel » et les 3 membres avaient signé. En plus, ils nous ont laissé une bouteille de champagne !

Céline Dehédin et Valérie Loy

www.skiptheuse.fr

Le 26/01/2023 à l’Espace Julien – Marseille (13).

Crédit Photo : Nicko Guihal

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici