MAGMA

0
33

Le 27/11/2022 à l’Opéra Garnier – Monaco (98).

Ce serait un euphémisme de dire que la venue de Magma dans la Principauté de Monaco et sa collaboration exceptionnelle avec l’Orchestre Symphonique de Monte-Carlo étaient attendues. Dans le cadre du théâtre italien rouge et or aux légers ornements rococo et strapontins légèrement couinants du Palais Garnier, la salle affiche complet. Le spectacle ira crescendo, ouvrant sur l’intro de l’album « Zëss » en performance a capella, aux légers arrangements accompagnant les nombreux protagonistes de choix de cette tournée (Simon Goubert et Thierry Eliez aux claviers, Rudy Blas à la guitare, Jimmy Top à la basse et 4 choristes (Caroline Indjein, Isabelle Feuillebois, Laura Guarrato et Sylvie Fisichella), menées au chant par les fidèles Stella Vander et Hervé Aknin. Ce n’est qu’après trois morceaux que l’âme du groupe Christian Vander fera son entrée sur scène, prenant possession de sa batterie et complétant ainsi la formation mythique pour quelques autres œuvres alambiquées dont ils ont le secret.

L’orchestre d’une trentaine de musiciens ne fera son entrée qu’encore plus tard, n’intervenant pas sur tous les morceaux, se contentant le plus souvent de les accompagner sans jamais noyer le groupe. Maîtrise du volume et acoustique impeccables. Christian Vander nous surprendra à quitter ses fûts pour venir chanter « Ehn Deïss », de son side project Offering, en solo et au devant de la scène, d’une voix de tête toujours juste et puissante, aussi bluffante que son jeu de batterie ou le niveau de ses compositions. À 74 ans dont 53 de carrière, on est bien devant une réelle force de la nature dont l’humilité et l’authenticité restent résolument inaltérables. Globalement, le dernier album « Kartëhl » et sa joie de vivre seront restés discrets dans ce concert. Le groupe tirera d’ailleurs d’avantage de la présence de l’orchestre pour pouvoir interpréter un « Funëhrarïum Kanht » avec cloches tubulaires glaçantes en fin de spectacle. Standing ovation de rigueur et évidemment pleinement méritée. Magma n’a tout simplement pas encore pris une seule ride, car Magma est éternel depuis déjà bien longtemps.

Christopher Mathieu

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici