HELLFEST – Deuxième journée

0
65

Le 16/06/2023 à Clisson (44).

Nous sommes le vendredi 16 juin et nous arrivons sur le site dès 10h du matin avec 4h de sommeil dans les pattes mais aujourd’hui pas le temps de niaiser car il y a du boulot !
Comparé à hier, aujourd’hui les concerts durent toute la journée et non pas juste l’après midi pour encore plus de plaisir.

Il est maintenant 10h30 et il est temps d’aller voir Vended sur scène qui joue sur la Mainstage 2.

Ils sont très attendu puisqu’il s’agit en effet d’un groupe formé avec les « enfants » des membres de Slipknot, on retrouve au chant Griffin Taylor le fils de Corey Taylor et on retrouve à la batterie Simon Crahan qui n’est autre que le fils du Clown.
C’est une découverte pour ma part et je dois dire que j’ai beaucoup apprécié car étant une fan de Slipknot, on retrouve cet esprit des débuts de Slipknot et pour leur très jeune âge ils ont déjà un bon niveau. Corey Taylor le dit d’ailleurs dans une interview : « Il est bien meilleur que moi quand j’avais son âge » et cela se voit sur scène !
On peut apercevoir dès le premier titre « Ded to me » un circle pit au milieu du public. Le chanteur est maquillé de bleu, ce qui rappelle les couleurs du Hellfest de cette année ! Un clin d’œil fait exprès peut être ?
Le groupe énumère leurs morceaux et c’est pour le titre « Overall » que le chanteur Griffin fait appel au public pour faire un Wall Of Death !
Les titres s’enchaînent rapidement et c’est après seulement 6 titres de joués que la prestation s’achève. Quoi qu’il en soit ils en ont dans le bide et on les verra sûrement grandir très vite !

Il est 11h et pour ma part je ne couvre aucun concert à cette heure-ci, de quoi me laisser le temps de me balader un peu, d’apprécier toutes ces décorations qu’arborent le site du Hellfest et de croiser des collègues journalistes/photographes également.
Le temps de passer me prendre un hamburger, un redbull et c’est parti pour aller voir Mod Sun qui joue à 12h50 sur la Mainstage 2.
Au premier abord on pourrait se demander mais pourquoi ce groupe joue au Hellfest ? En effet, Mod Sun ou plutôt Derek Ryan Smith (ex fiancé d’Avril Lavigne) est considéré comme un rappeur mais il fait également dans le style Punk, et ce sont principalement ces chansons là qu’il va jouer aujourd’hui car comme vous pouvez le constater, les festivaliers ne sont pas venus ici pour écouter du rap et du hip hop !
Les titres s’enchaînent plutôt bien, cela reste calme comparé à tout ce qu’on a pu voir avant sur le festival mais il y a quand même du monde pour les écouter, plus que je ne l’aurais pensé.
Il y a même eu une demande en mariage dans la fosse ! Le chanteur a d’abord cru que quelqu’un n’allait pas bien mais quand il s’est rendu compte que c’était une demande en mariage il a fait monter le couple sur scène. Ce qui n’a pas vraiment laissé le choix à cette dame de dire oui 😀
Le couple est ensuite resté tout le long de la chanson sur la scène, tout en festoyant ça comme il se doit !On se retrouve pour Silmarils sur la Mainstage 2, il est 15h50 et c’est à cette heure-ci qu’il commence à y avoir foule sur le site du Hellfest !
Silmarils fait partie des nombreux groupes français à se produire cette année sur le festival et a comme style musical un mélange entre rock et hip hop, chose que j’apprécie habituellement !
Le groupe dégage une très bonne énergie sur scène, les morceaux sont dynamiques, et le chanteur David Salsedo n’hésite pas à communiquer avec le public, il raconte même après avoir joué leur deuxième titre que leur groupe est un authentique groupe qui s’est formé à leur période du lycée et que quand ils ont écrit leur premier morceau le Hellfest n’existait même pas !
On aperçoit énormément de personnes chanter, et même ceux qui sont au fond. Entre les slameurs et les pogos ont peut dire que les festivaliers ont été conquis par cette prestation ainsi que moi-même.

Il est 19h20 et il est temps pour moi d’aller voir sur la Mainstage 2 le groupe le plus attendu de la journée pour ma part qui n’est autre que Papa Roach !
Après les avoir vu de près lors d’une conférence en début d’après-midi je suis prête à les voir jouer leurs meilleurs morceaux !
Le groupe arrive à peine sur scène que jaillissent déjà des effets pyrotechniques !
Ils commencent avec « Kill The Noise » qui fait parti de leur dernier album « Ego Trip » sorti en 2022 et enchaînent avec des classiques comme « Getting Away With Murder », « Help », « Broken Home » ou encore « Last Resort » tout en nous offrant quelques surprises avec par exemple « Firestarter » qui est une reprise de The Prodigy.
Jacoby Shaddix, le chanteur, souhaitait rendre hommage à Keith Flint (chanteur de The Prodigy) en reprenant un de leur tube.
Dans le public on aperçoit un peu de tout, des pogos, des circle pit, des slameurs et des wall of death.
Les gens sont à fond et pour faire encore plus plaisir aux fans, c’est sur le dernier morceau « Last Resort » que Jacoby décide de descendre chanter dans le public devant les barrières.
C’était pour ma part mon 2ème concert de Papa Roach et encore une fois je n’ai pas été déçue, j’ai vraiment hâte de les revoir en salle !
On enchaîne avec Machine Gun Kelly qui joue ce soir à 22h sur la Mainstage 2 ! Décidément aujourd’hui je passe ma vie sur cette scène 😀
On retrouve un peu le même état d’esprit que Mod Sun, et on se demande également ce que vient faire Machine Gun Kelly sur la scène du Hellfest, Colson Baker de son vrai nom, est plutôt connu en tant que rappeur mais pas que, puisque ce soir il vient nous interpréter exclusivement des morceaux type rock/punk.
Il y a à mon plus grand étonnement quand même beaucoup de monde et une bonne partie du public fredonnent les chansons.
Le décor est plutôt sympa, il y a un très grand escalier, accessible sur les deux côtés, et le micro du chanteur est assez original, il est blanc et est composé de deux parties, la première, plus haute que l’autre, c’est une main qui tient le micro, et la deuxième partie plus basse est en fait une main pour poser son cendrier car oui, Colson Baker fume sur scène.
Malgré ça, le public reste assez timide et ce n’est qu’après 1h de show que la température augmente avec un wall of death sur « WWIII »
Le chanteur décide également de descendre pour chanter une partie de « WW4 » dans le pit photo et c’est comme ça que le groupe termine sa prestation et s’en va de la scène, mais le concert n’est pas terminé.
En effet MGK a choisi de terminer le set par une vidéo de son clip « Pressure » sur grand écran.
Pour ma part j’ai été pas mal déçue, je les avais vu au MainSquare Festival en 2017 et j’avais apprécié mais là j’ai trouvé ça pas terrible comme prestation.

Mesdames, Messieurs, il est l’heure d’accueillir le fameux groupe américain de glam métal, j’ai nommé, Mötley Crüe ! Il est 23h15 et le groupe joue sur la Mainstage 1, pas la peine de vous préciser que le site du Hellfest est totalement bondé.
Malheureusement ce soir Mick Mars ne sera pas de la partie car il est actuellement en procès avec le groupe, mais c’est le renommé John 5 (guitariste de Marilyn Manson) qui sera là pour cette tournée.
Vince Neil a dégainé les tubes : « Shout at the Devil », « Too Fast For Love », « The Dirt », « Home Sweet Home », « Dr Feelgood », « Girls, Girls, Girls » et le mythique « Kickstart My Heart » en guise de rappel.
Mais également un medley de quelques classiques autour de « Smokin’ In The Boys Room » avec du « Rock and Roll » de Garry Glitter, « Helter Skelter » des Beatles, « Anarchy in the U.K. » des Sex Pistols et « Blitzkrieg Bop » des Ramones.
Quelques problèmes de justesse dans la voix mais cela n’a pas atteint les fans qui ont kiffés du début jusqu’à la fin ! Dernier concert pour moi de la journée, il est 00h50 et ce sont les légendaires SUM 41 que nous retrouvons sur la Mainstage 2.
C’était un événement qu’il ne fallait pas rater puisque le groupe se sépare et effectue 2 dernières dates en France, une au Hellfest cette année et une à Paris l’an prochain !
De quoi retourner encore une fois à cette période de l’adolescence car ce soir SUM 41 a décidé de ne jouer que des anciens titres et ils l’assument pleinement sur scène.
La setlist est parfaite et le public s’en donne à cœur joie avec les principaux titres du groupe « In too Deep », « Over my Head », « Fat Lip » ou encore « Still Waiting » en final.
Quelques reprises par ci par là avec « Sleep Now in the Fire » de Rage Against The Machine, le classique « We Will Rock You » de Queen et quelques riffs de « Seven Nation Army » des The White Stripes.
Voici la recette d’un concert réussi de la part des californiens SUM 41 !

Noémie Fazio

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici