HELLFEST – Troisième journée

0
73

Le 17/06/2023 à Clisson (44).

Après une deuxième journée de festival intense, on se retrouve en ce samedi 17 juin pour une journée qui s’annonce palpitante pour ma part !

C’est avec Bloodywood, un groupe venu tout droit de New Dehli que je démarre ma journée, il est 11h40 et ils jouent sur la Mainstage 2.

Il est encore tôt mais il y a une foule incroyable sur le site du Hellfest, le groupe est acclamé avant même leur arrivée sur scène.

Je pense que ce groupe mérite largement une programmation plus tardive pour que plus de monde puisse en profiter !

L’entrée sur scène est visuellement sympa à voir, chaque membre du groupe est habillé d’une couleur différente, ce qui nous rappelle les couleurs chaudes de l’Inde.

L’ambiance est dingue et le chanteur Jayant Bhadula fait appel au public dès la fin du 1er titre « Gadaar » pour effectuer un circle pit !

Il y a énormément de fans présents, on aperçoit beaucoup de slameurs muni d’un t-shirt du groupe et même si le concert ne dure que 30min, on peut dire que Bloodywood a su réveiller les festivaliers comme il se doit !

Il est maintenant 12h10 mais pas question de bouger des barrières car d’ici 40min se produit le groupe phare de cette journée pour moi et il n’est autre que Fever 333 !

12h50, Mainstage 2, Jason Aalon Butler, chanteur du groupe fait son apparition avec sa toute nouvelle équipe composé de Brandon Davis à la guitare, April Kae à la basse et Thomas Pridgen à la batterie.
Qui dit nouvelle line up dit nouveau style vestimentaire, fini les tenues de prisonniers noirs, maintenant le groupe est habillé en blanc mais la prestation elle, est toujours aussi énergique !

FEVER 333 ont décidé de nous jouer principalement des tubes comme « Made in America », « One of Us » ou encore « Burn It » tout en nous concoctant à côté une reprise de Blur, « Song 2 » qui fait plaisir.

Jason Aalon Butler nous offre une fois de plus un spectacle exceptionnel, en montant sur des enceintes, en avançant l’estrade de la batterie et même, en allant chanter le dernier titre « Hunting Season » en se baladant dans tout le public, de droite à gauche, en passant par la régie, les plus chanceux ont eu la chance de saluer ce chanteur d’exception.

Une énergie scénique que l’on ne voit nulle part ailleurs !

Il est 13h30 et j’ai un petit battement de 50min, de quoi aller se prendre un truc à manger et à boire car quand même, on a bien le droit à une petite pause !

Une fois la panse bien remplie, nous pouvons aller admirer Asking Alexandria, groupe de metalcore britannique qui joue à 14h20 sur la Mainstage 2.

Il n’y a malheureusement pas énormément de monde présent devant la scène et le public est assez timide mais heureusement pour les britanniques, ce ne sera comme ça que pendant le début du concert.

Les membres du groupes sont énergiques et il y a une bonne dynamique sur scène, la setlist est très bien pensée puisqu’elle propose les titres les plus connus comme « Alone Again », « Alone in a Room », « The Final Episode » ou encore leur dernier titre en date « Dark Void » qui marche relativement bien sur scène !

On part cette fois ci sur un tout autre registre qui n’est autre que le deathcore.
Rendez-vous sous l’Altar pour accueillir Lorna Shore qui joue à 20h40.
Créneau pas évident puisque sur la Mainstage 1 il y a Iron Maiden qui joue à 21h mais le groupe a su montrer qu’il n’avait peur de rien !
Le spectre vocal de Will Ramos est exceptionnel, ce type peut définitivement tout faire, les musiciens sont exceptionnels et ce final de 20 minutes avec les 3 parties de « Pain Remains » a clairement conquis tous les festivaliers présent sur ce set.

Il est 21h40 quand Lorna Shore termine son set et honnêtement je commence à ressentir la fatigue des 3 premiers jours du Hellfest donc je me dirige au coin VIP pour me reposer un peu, et surtout reposer mes pieds car la fatigue physique est quand même bien présente !

Après une heure de repos il est temps de repartir sur la Mainstage 2 pour voir Within Temptation qui joue à 23h05.
Pas facile de se faufiler tout près de la scène à cette heure ci et surtout pas après la prestation d’Iron Maiden qui a joué de 21h à 23h donc je reste plutôt vers le fond mais j’ai tout de même une vue sur la scène (de loin certes) et une bonne vue sur grand écran pour ne rien louper.

Within Temptation est un groupe néerlandais de métal symphonique que j’ai pour ma part pas mal écouté durant ma période collège mais je n’avais plus suivi les dernières sorties du groupe depuis un bon nombres d’années.
C’est une première pour moi de les voir en live et en fait juste « wow », j’ai été impressionné du début jusqu’à la fin.
Je trouve que la prestance de la chanteuse Sharon den Adel est incroyable, le visuel des écrans de la scène change en fonction des chansons, une sculpture de visage de cinq mètres de haut s’articule et se déplie, les musiciens sont au top et il y a une bonne communication avec le public.
Le set commence avec « Our Solemn Hour » qui a vraiment une mélodie et un refrain entraînant ce qui a pour but de bien motiver le public dès le premier morceau.
Le groupe tient également à parler de la guerre en Ukraine en chantant le titre « Raise Your Banner » qui parle de liberté, tout en agitant le drapeau de l’Ukraine tout le long de la chanson.
Une surprise attend le Hellfest ce soir puisque les festivaliers présents ce soir ont le droit en exclusivité à un titre inédit qui n’est autre que « Bleed Out », un titre qui n’est pas encore paru sur album.
En conclusion : Un très bon concert de la part de Within Temptation et j’irai les voir avec grand plaisir !

Noémie Fazio

Photo: John McMurtrie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici