FESTIVAL DE NÉOULES : LES RAMONEURS DE MENHIRS – LES TAMBOURS DU BRONX

0
160
LiveReport Festival de Néoules Les Ramoneurs de Menhirs

Le 21/07/2021 à Néoules (83).

En cette fin de journée d’été, le fond de l’air est chaud et doux sur le terrain du festival de Néoules. La voiture garée, le festival a déjà commencé… Pass sanitaire à la main, masque sur le visage, et check de contrôle fait, je récupère les invitations pour cette date de loin la plus rock du festival. Arrivée sur le lieu, c’est déjà l’effervescence, beaucoup de monde et oui avouons-le, au diable le port du masque. Je ne peux que comprendre le public. Je retrouve les sourires des spectateurs enfin ! Et quelle ferveur aussi autour de la scène principale, où Les Tambours du Bronx sonnent les barils à l’unisson avec le batteur de Dagoba. Les corps des percussionnistes transpirants d’énergie tribales, transcendent l’assemblée, et la voix du chanteur, animale et bestiale, ramène l’être humain à une communion totale.

Après ce show phénoménal, nous migrons vers la petite scène pour être devant Les Ramoneurs de Menhirs. N’hésitez pas à toujours inviter votre bon ami métalleux à un concert de punk ! Car, lors de pogos et de pit circle, ce dernier vous protégera contre la barrière en étant votre bouclier humain. Ambiance Bretagne, binious et autres bombardes, au son d’une bonne guitare SG, que ne renierait pas un certain Bertignac. J’ai surpris d’ailleurs mon « plus un » à connaître par cœur leurs chansons. Convivialité, entraide, partage, sont les maîtres mots des textes des Ramoneurs. Pas étonnant, quand on sait que le guitariste Loran est un ancien « Bérurier noir ». Personne n’est exclu du concert, et même la différence est portée bien haute, à bout de bras, où un gars bien sympathique en fauteuil, se souviendra longtemps de ce concert de dingue et nous aussi.

Cette soirée, se terminera par la prestation du DJ « Dr Peacock » et de quelques discussions autour du rock avec Loran.

Céline Dehédin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici