SANGHAM : Intangible

0
21

(Season of mist/ Klonosphere)

Entre sonorités modernes et organiques, les progressions mélodiques de Sangham sur « Intangible » s’adressent aux amateurs d’Opeth, Gojira, Lacuna Coil. Le mot « Sangham » vient de l’indien. Il s’agit d’une confluence entre deux fleuves physiques, et un troisième fleuve mystique. Ce point de rencontre est un lieu de purification dans la culture indienne. Dès l’intro instrumental, la mélodie vous transporte dans un univers d’héroïc fantasy. Pleine de douceur, cette intro est le prémice de quelque chose de grandiose ! 

« Near » est une révélation, naviguant entre le prog et le death avec la douceur apportée par le chant féerique de Christelle Meunier. La dualité entre le chant lyrique et la brutalité des mélodies donne une dimension messianique à l’ensemble de l’album. Tout cela est d’une beauté déconcertante, à tel point qu’on ne sait plus, si l’on doit être dans la béatitude ou la mélancolie. Un premier opus à découvrir.

Céline Dehédin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici