OZZY OSBOURNE: Patient Number 9

0
15

(Epic Records)

Après le très bon «Ordinary Man», que pouvait on attendre? Malgré la fatigue et la maladie de Parkinson, il arrive toujours à rebondir. Il s’est entouré d’amis, Tony Iommi son comparse de Black Sabbath et de Zakk Wylde. Et de guitaristes de légendes Eric Clapton et Jeff Beck qui sont venus apporter leurs contributions à l’édifice. «Patient number 9» ouvre les hostilités avec Jeff Beck c’est parfait. Eric Clapton retrouve le son de Cream sur «One Of These Days» le refrain s’insinue dans la tête et n’en sort pas. Tony Iommi est bien le maître des riffs «No Escape From Now» et «Degradation Blues». Zakk Wylde n’est pas en reste avec «Evil Shuffle» «Parasite». Cela faisait longtemps qu’il n’ y avait pas eu une telle fraîcheur! Le meilleur depuis «Ozzmosis» ! 

Laurent Therese

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici