JIM YOUNGER’SPIRIT : Dance of Death

0
68

(Watonwan Records)

Jim Younger’s Spirit continue de creuser le sillon d’une histoire américaine, versée du côté des opprimés, dans une ambiance plus sombre et plus mystique que sur les premiers albums du groupe. Le croassement des corbeaux remplace les images des grandes plaines. Les claviers, avec leur résonance eighties, les chœurs discrets, l’absence d’effets trop marqués et des accompagnements habituels (guimbarde, saxo…) y contribuent grandement.

Il ne faut pourtant pas s’y tromper, on retrouve sur cet album tous les ingrédients qui font l’ADN du groupe : chant féminin sombre et rugueux, riffs de guitare psyché et sonorités parfois proches d’un Brian Jonestown Massacre. Bref, « Dance of Death » s’inscrit dans la droite ligne de ce que le groupe a sorti jusqu’ici et les aficionados retrouveront avec plaisir ce psychédélisme à la sauce aixoise.

Laurent Bruguerolle

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici