MR GISCARD

0
222

Bien qu’ils aient le même prénom (Valéry) ce Monsieur Giscard ne détient pas de programme politique, mais musical. Entre rap mélodique, électro dansante et paroles un tantinet mélancolique, sa musique sonne groovy. Ce chanteur à la fin de la vingtaine n’a pas fini de nous surprendre.

Sur les traces de Monsieur Giscard… « La via a pa oun bol toloman » (ndlr : La vie n’est pas une partie de plaisir, traduit du créole guyanais)

Né en Guyane, le chanteur y a vécu jusqu’à ses 15 ans. C’est en Seine-Saint-Denis que l’artiste découvre réellement le nouveau monde auquel il fait face. Nouvelle culture, nouvelle vie, nouvel établissement scolaire… Tout était nouveau dans sa vie hormis la musique qui le suivait et l’accompagnait dans son parcours. C’est pour cette raison que le futur chanteur se réfugiait dans sa chambre à jouer de la guitare. Sa curiosité le mène à découvrir un sampler sur Internet qui lui a permis de développer son imaginaire et son plaisir de manier la musique. 

Une guitare à la main et après ? 

Avant de faire le métier de chanteur. Monsieur Giscard a choisi une filière professionnelle particulière « l’ébénisterie ». Nous pouvons nous demander quel était le rapport avec sa passion. En réalité, il souhaitait devenir luthier (artisan qui fabrique, répare et restaure des instruments de musique à cordes pincées ou frottées), chose qu’il a faite et qui lui a permis de comprendre son désir de vivre de la musique. Il ne le savait pas encore, mais il allait devenir un véritable musicien talentueux et passionné.

Des influences musicales latines

Bercé par la musique brésilienne, Monsieur Giscard se considère comme « un kid du Social Club ». Ses influences sont nombreuses, on y retrouve I Am un Chien, Ed Banger, Lido, Canblaster, Teki Latex, mais aussi Daft Punk ou encore Justice. Puis le r’n’b est apparu et les voix comme celles de M Pokora ou même Justin Bieber ont fait sensation et l’artiste n’est pas passé à côté. Ces rythmes d’Afrique ou d’Amérique du Sud que l’on retrouve dans le répertoire de l’artiste sont criants de sens. On ne peut définir le style de l’artiste comme un seul et unique genre musical, mais plutôt comme un éclectisme unique à Monsieur Giscard. 

Un phrasé langoureux et libéré

L’artiste commence à écrire dans son lit et « Pho » deviendra sa première chanson écrite. Chez Monsieur Giscard, les mots sont équivalents à du son et non un outil de sens. Un véritable paradoxe quand on écoute aujourd’hui son répertoire. Le chanteur arrive à nous envoûter avec des mélodies rythmiques et addictives et un phrasé langoureux nous invitant à l’écouter. Il murmure et articule peu, pourtant il attise notre curiosité avec brio. La particularité des textes de Monsieur Giscard, c’est qu’ils nous incluent dans un questionnement permanent sur le déséquilibre humain, en particulier l’amour. 

Un premier EP qui donne la couleur 

Après avoir dévoilé « Pho » son premier signle, son EP « Sensibilité » voit le jour. Prods solaires et addictives la musique audacieuse de Mr Giscard entre en scène et ça groove pas mal ! L’artiste donne du rythme aux mots et avec cinq titres seulement dans cet EP, il laisse entrevoir une futur carrière d’exception. Cette touche d’introspection n’était que la prémisse pour son premier album «:) : ». Ce premier opus peut être interprété comme un vrai journal intime à cœur ouvert.

Valéry et son flow nonchalant qui nous fait vibrer

Si le chanteur nous parle de relation amoureuse sous toutes ses formes, il y aborde sans tabou le sexe. À travers ces paroles crues, l’artiste arrive à prendre du recul sur les relations contemporaines et nous embarque dans cette overdose de l’amour et du lendemain de cuite suite à un cœur brisé. La musique, c’est une manière pour lui de panser ses blessures amoureuses. En bref, la musique de Monsieur Giscard, c’est des mélodies rythmiques pour nous faire danser, un texte brut qui capte notre attention dès la première écoute et une poignée de douceur et de mélancolie qui nous touche en plein cœur. 

Un portrait sentimental au complet

Bien que l’amour absolu n’est pas facile à trouver, Monsieur Giscard nous conforte sur le fait qu’être sentimental n’est pas un crime. « Sans sentiment » et « Pas personnel » clôturent parfaitement le portrait de l’artiste. Valéry, derrière son rap tantôt mélodique, tantôt mélancolique, cache quelqu’un qui « n’a pas confiance » en lui, mais qui donne confiance aux autres. 

Clara De Smet

facebook.com/Mr-Giscard

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici