CARLA DONA

0
40

Avant sa découverte au grand public sur TF1, Carla a bénéficié d’une formation rigoureuse, où elle a perfectionné son art dans la discipline exigeante de la comédie musicale. Nous avons l’honneur de pouvoir échanger avec cette artiste, qui nous livre un éclairage unique sur son cheminement artistique pré et post-Star Academy.

Tout d’abord, peux-tu te présenter, toi et ton parcours musical pour nos lecteurs ?

J’ai commencé par la danse. J’avais quatre ans environ et je ne me suis pas arrêté. À mes dix -huit ans, j’ai voulu me former en chant et en théâtre. Je suis allée à Paris et j’ai été au cours Florent pendant deux ans. Et ensuite, j’ai pu faire plusieurs comédies musicales comme « Ghost », « Chantons sous la pluie », « Les producteurs », « Mamma Mia ». De là, j’ai fait la Star Academy, une super expérience. J’avais déjà sorti quelques singles, mais j’ai ainsi vraiment pu sortir deux singles depuis la sortie de la Star Ac. Et maintenant, un EP.

Tu as participé à la Star Academy en 2022, comment s’est passé ton aventure et qu’en retiens-tu ?

C’était vraiment une super expérience. Ça m’a appris énormément sur moi, et même sur l’artiste que je voulais être. En fait, j’avais fait beaucoup de comédies musicales avant donc je ne m’étais jamais vraiment posé la question de qu’est ce que je voulais donner aux gens qui écouteront ma musique. Ça m’a vraiment aidé sur ce point-là. Je n’avais pas vraiment de style musical, ni d’identité puisque lorsque l’on est en spectacle, on fait ce qu’on nous dit. La formation des primes aussi. Ce qui était un peu plus dur, c’étaient les caméras, d’être filmé tout le temps, mais en fait, il y a eu très très peu de négatifs.

Depuis, de nombreux projets se sont mis en place : première partie des Zéniths de Christophe Maé, participation à « Flash Dance », premier single « Libre ». Comment as-tu vécu cet après-star Academy ?

Plutôt bien parce que c’est ce que je voulais faire donc je me suis dit qu’il fallait y aller à fond. Et ce n’est que le début.

Pour le clip de « Libre », tu as fait appel à Yanis Marshall chorégraphe et prof de danse de la Star Academy 2022. Comment s’est passé ce choix de collaboration ?

Par rapport à la musique, je voulais quelque chose en talons, assez sexy et Yanis, c’est devenu comme évidence puisque comme je l’ai connu à la Star Ac. Nous avons beaucoup travaillé ensemble. C’était assez logique que ce soit lui qu’il le fasse. Il a accepté et c’était vraiment super !

Tu prépares un EP, dont le singe « Fragile » fait partie. Peux-tu nous parler un peu de ce futur projet ?  

« Fragile », c’est un titre qui s’éloigne un peu de tout ce que j’ai fait depuis que j’ai commencé à sortir mes chansons. Je me dévoile encore un peu plus, je parle d’un côté de ma personnalité dont je n’ose pas trop parler normalement donc là, je suis très contente de l’avoir fait. C’est le fait d’être un peu dépendante affective, d’avoir souvent besoin d’affection. C’est quelque chose qui est assez récurrent dans ma vie, mais je n’en parle pas comme si c’était quelque chose de grave. Je n’en parle en disant que je vis avec ça et c’est ok. Je pleure souvent, mais je rigole souvent aussi. Donc voilà, c’est ok d’avoir des problèmes émotionnels, mais il faut en parler. L’EP va être très personnel, je parle de sujets qui me touchent. J’ai hâte qu’il puisse être écouté !

As-tu des inspirations particulières ? En termes de carrières artistiques ou de références musicales ?

Nous nous inspirons un peu de tout ce que nous écoutons en ce moment. Moi, j’écoute beaucoup de pop, de variété française et également de la musique américaine. Nous sommes vraiment sur des sonorités années 80, un peu à la The Weekend ou encore Zara Larsson, je dirai. 

Ce premier concert au Café de la Danse à Paris. Peux-tu nous en dire un peu plus ?

De la danse bien évidemment, des musiciens. Les chansons de mon nouvel EP, bien sûr. Des titres que j’ai déjà sortis, mais aussi un invité. Je suis vraiment ravie de tout ça.

Clara De Smet 

facebook.com/carladonaoff

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici