HERBIE HANCOCK / TIGRAN HAMASYAN

0
56
Le 18/07/2022 dans le cadre du festival Jazz à Juan, à la Pinède Gould – Antibes-Juans-les-Pins (06).
On ne présente plus Tigran, le prodige qui jouait déjà à l’âge de 16 ans en 2003 au Jazz à Juan. Visiblement chez lui comme à la maison, ce ne sera qu’une toute petite heure, voire moins, de compos mais surtout reprises méconnaissables en trio pour lui et son nouveau projet avec ses acolytes Matt Brewer et Justin Brown. On n’y retrouvera que peu, voire pas, les influences arméniennes folkloriques qu’il aimait injecter dans ses anciens albums mais les dissonances de ses influences death metal se retrouvent encore dans nombreux de ses accords. L’originalité qui est la sienne est toujours bien présente et la standing ovation qui l’attend en fin de prestation ne fait que la confirmer. Peu fréquent pour une première partie.
Après 30mn d’entracte de mise en place, c’est au tour du légendaire Herbie, 82 ans, aucun signe d’arthrose, un jeu de clavier qui n’a pas pris une ride (lui non plus !), qui, à l’occasion, se met même à sautiller en jouant du keytar ou court à travers la scène pour saluer la foule. Bref, un état de santé et de dextérité restés mystérieusement intacts ! Ceci dit, le show sera principalement bien plus jazz que funk. Même son utilisation du vocoder à la mi-temps ne sera délivré que sur des ballades. Bien évidemment, « Cantaloupe Island » et « Chameleon » réveilleront l’audience mais ne seront joués qu’en tout dernier. Peut-être une petite disproportion à ce niveau-là, effectivement, mais l’assurance également de pouvoir lui imaginer encore de bien belles années à venir. On croise les doigts.
Christopher Mathieu

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici