LA MEUH FOLLE

0
57

Le 15/04/2023 au Parc des Expositions – Alès (30).

Hé sisters and brothers, il y a Nouvelle Vague qui va te compter comment ils ont kiffé samedi 15 avril être présent aux Parc des Expositions d’Alès ! T’es prête (désolée man, mais la rime arrive), t’as foutu tes lunettes, t’es sortie des toilettes ? En parlant de toilettes, les sèches qui étaient en extérieur devant l’entrée, possédaient des portes ornées de jolies peintures, comme cette vache Peace and Love assise sur un WC.

Quand tu vois ça, tu sais direct que tu es sur un festival reggae et que forcément tu vas passer un bon moment.

Le premier groupe présent, ce sont nos chouchous à Nouvelle Vague (ce n’est pas secret, alors pourquoi ne pas le dire ?) : Ryon. Cette date est leur seule dans le Sud-est en 2023 , on n’allait pas manquer leur venue.

Comme nous a dit Cam le chanteur, « les montagnes des Pyrénées sont venues rejoindre celles des Cévennes ». Ce fut l’introduction de leur chanson « Là Haut » et à ce moment précis tout nous a paru plus beau.

Ça fait du bien de voir les choses de façon positive, surtout en ce moment, au lendemain où l’on sait que le travail va devenir de plus en plus long. D’ailleurs, la setlist de Ryon ce soir-là aura été la trame d’un grand coup de gueule, afin de jumper bien haut et fort qu’il y en a marre ! Nous avons peut-être perdu une bataille, mais surtout pas la guerre. « Nous Sommes Le Pouvoir » et nous pouvons « Changer Le Monde ». Les bras se sont élevés dans la foule au rythme de « Ma France À Nous « . Un groupe à découvrir si vous ne les connaissez pas. Leur musique est à la hauteur de leur grandeur d’âme. À chaque fois, je croise de nouveaux « People » qui deviennent complètement love de ces cinq garçons et de leurs chansons.

Ensuite, c’est autour de Taïro que le public se mit à faire des rondes de joie et de bonne humeur. Certains étaient venus exprès pour le voir en live et « Comme Les Étoiles », ils se sont mis à scintiller. Une jolie phrase de Taïro à retenir :  » Ne regardez jamais quelqu’un de trop haut, ne regardez jamais quelqu’un de trop bas, les choses peuvent s’inverser parfois. » Que dire de plus à part les paroles de Greg croisé au bord de scène ?  « Taïro, c’est du lourd !  » Ce qui est beau dans ce genre d’événement, c’est que certaines personnes viennent aussi par curiosité et se trouvent surprises de façon positive par toutes ces ondes partagées ensemble autour d’un amour commun : la musique. J’ai pu relever ces mots d’un jeune homme à mes côtés : « Dans les festivals, on s’habille comme on veut” (on peut y croiser des licornes, des personnages fluo et rigolos, du farfelu chevelu…), et d’autres qui ne s’habillent pas. Non. Stop. Je n’ai jamais dit qu’il y avait des tout nus, c’est juste que des fois le t-shirt est de trop ! Et enfin comme l’a dit plusieurs fois Cam : un big merci à tous les bénévoles de ce très sympathique festival. On vous envoie des « Meuh » de folles et de fous. A l’année prochaine !

Valérie Loy

meuhfolle.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici