JULIAN MARLEY AND THE UPRISING BAND

0
116

Le 26/10/2023 au Centre Culturel Tisot – La Seyne-sur-Mer (83).

Julian Marley est comme chacun sait l’un des fils de Bob Marley et comme ses frères, avec qui il a beaucoup collaboré, il assure l’héritage paternel. Multi-instrumentiste, auteur compositeur, interprète, il a sorti 4 albums depuis 1996. Vieux routard du reggae, je n’avais jamais vu Julian en concert, j’étais curieux. C’est ainsi d’abord Poscrew sound system et Kabba Massa Gana Sound System qui ont ouvert le bal, en embrasant la salle comme il se doit, à coup de bons vieux standards du reggae new roots que le public a visiblement adoré. Ensuite le Uprising Band s’est présenté, c’est toujours un plaisir de voir cette qualité de musiciens. Je suis trop souvent déçu des backing-bands locaux. Julian s’est présenté avec un mélodica, posant l’ambiance et faisant d’entrée de jeu exulter le public. Dans un style reggae pop-rock teinté de sonorités modernes Julian voyage de façon harmonieuse du roots au dancehall.

Tout en restant fidèle à la tradition musicale dont il est le dépositaire, il sait aussi innover musicalement. Il a agrémenté son set de reprises de Bob Marley bien sûr comme Exodus ou One love, remarquablement exécutées d’ailleurs car j’ai toujours trouvé que Julian avait le timbre de voix le plus proche de son père, mais il aussi a su rythmer la soirée avec ses morceaux plus modernes (Lemme go, Roll, Boom Draw…). En tout cas, dans ce show de Julian il y en avait pour tout le monde. Le public était nombreux et survolté, avec une grosse ambiance tout au long du concert, un rappel, en résumé tout ce qu’il faut pour un très bon concert ! C’est un plaisir aussi de retrouver le public reggae, un public multiracial et transgénérationnel. On ne peut que féliciter l’initiative et le travail de Culture Plus (l’association a qui on doit le festival Couleurs Urbaines) pour ce concert mais aussi pour tous les autres. Merci à eux, qui ont su gérer les hauts et les bas pendant des années, pour créer une culture locale autour de la musique reggae qu’on ressent vraiment. Merci à vous tous! Moralité, on peut être un vieux reggae-man blasé et malgré tout trouver de bons lives pas trop loin de chez soi.

Julien Mars et Emmanuel Truchet

julianmarley.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici