JAZZ À JUAN : JOUR 4

0
35

Le 12/07/2023 à la Pinède – Antibes-Juan-les-Pins (06).

On savait que Jacob Collier venait à Juan cette année mais Deluxe fut annoncé plus tard. Il restait à savoir qui allait endosser le rôle principal tant cette double-affiche se valait en termes de professionnalisme et excentricité. C’est finalement Deluxe qui ont ouvert le bal, carrés, fringants et costumés, comme à leur habitude, et leur public était au rendez-vous, à se demander s’il en resterait pour Jacob. Qu’à cela ne tienne, accompagné d’un groupe en totale parité, il n’eut aucun mal à conquérir la Pinède, n’hésitant pas à déployer (un peu beaucoup à outrance dans la démonstration, il faut bien le reconnaître) ses talents de chanteur, pianiste, guitariste, bassiste, contrebassiste, percussionniste (parfois même en alternance dans un même morceau), rappelant mais écrasant également tout souvenir d’un vague Jamie Cullum, excellant même à pousser le vocoder de son synthé dans les retranchements de ses possibilités, propulsant de facto l’auto-tune au stade préhistorique.

En contrôle total de son public, il le guida enfin de façon presque spontanée à se changer en chorale chantant de surcroît d’une incroyable justesse, alors qu’on sait pourtant très bien que les gens ne savent pas chanter. Quand la magie opère, ce n’est pas pour faire semblant. À 28 ans, Jacob Collier est bel et bien un extra-terrestre et son avenir paraît encore plus prometteur qu’il ne l’est déjà.

Christopher Mathieu

jazzajuan.com

Photo : Jacques Lerognon

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici