ETIENNE DAHO

0
96

Le 25/11/2023 à l’Aréna du Pays d’Aix – Aix-en-Provence (13).

Eh bien, ce fut tumultueux de trouver l’Arena, pourtant ce n’était pas la première fois que je m’y rendais, mais là mon cher GPS m’a fait tourner la tête. C’est sans doute la présence de notre dandy national qui l’a mis dans cet état ! De ce fait, nous sommes arrivés à la fin de la première partie du trio Américain Unloved. Ce groupe est important pour Etienne, ce sont des amis et la chanteuse Jade Vincent fut la muse de son dernier album “Tirer La Nuit Sur Les Étoiles”, d’ailleurs, elle viendra en duo sur cette splendide chanson : “I’ve Been Thinking About You”.

Tout d’un coup, le rectangle qui définit la scène s’illumine de teintes rouges et orangées. Le voilà qui apparaît en plein milieu de ce beau jeu de lumières chaudes. Qu’il est classe dans son pantalon de costume noir et sa veste noire aussi, mais à paillettes ! Cette tenue est parfaite, autant pour un style rétro année 80 que pour une version plus chic et glamour. 4 lettres étincelantes apparaissent en arrière-plan : Daho. Devant ce décor, avant la deuxième chanson, le gentleman, nous présente toute son équipe de musiciens présente avec lui ce soir. Au 3e titre, ça y est, la salle est embrassée, il nous emporte dans “Le Grand Sommeil”. On peut apercevoir les corps se mouvoir sur les fauteuils au rythme de la mélodie. Un p’tit truc me dit que les fessiers risquent de se décoller de leurs assises. Et allez hop, debout avec “Sortir Ce Soir”, qui avec un arrangement plutôt disco, nous procure cette irrésistible envie de danser. Tout au long du concert avec des titres comme “Saudade”, “Des Attractions Désastres”, “Tombé Pour La France”, “Blue Comme Toi”, “Weekend à Rome”, “Epaule Tattoo”, nous avons pu être comme des adolescent(e)s dans leurs chambres qui s’éclatent sur leurs vinyles et cassettes de l’époque. À vrai dire, j’étais concernée, ainsi qu’un nombre de personnes présentes ce soir. Pourtant, des jeunes gens dont certains devaient accompagner leurs parents faisaient de même. Des chansons plus calmes et très belles nous ont permis de nous évader pendant ces moments de quiétude. “Des Heures Hindoues”, un morceau qui a apporté beaucoup d’émotions avec un Daho tellement touchant dans son chant.

Cet homme, doté d’une belle sensibilité, nous a partagé des petites anecdotes avec des ami(e)s artistes. Nous avons appris que c’est après un soir de show en 1986 ici même à Aix En Provence dans la boite Le Mistral qu’il a rencontré Les Max Valentin. Un trio composé d’Edith Fambuena , Gérald De Palmas et Jean-Louis Piérot avec lequel ils ne se sont jamais quittés et avec qui il avait composé une de ses chansons préférées : “L’Homme Qui Marche”. Forcément, ils l’ont fait juste après. Pour introduire d’autres titres, il nous a raconté comment Jeanne Moreau avait passé toute une représentation à danser devant lui. Ce qui marquera le début de leur collaboration pour “Le Condamné à mort”. Il nous a avoué qu’avec son copain Serge Gainsbourg, le chiffre 102 était souvent dans leurs verres à une époque. Il n’oublie pas de citer Jane Birkin, Françoise Hardy et Jacques Dutronc. Il enchaîne sur cette chanson arrivée grâce à Dani : “Comme Un Boomerang”. Etienne en a fait de jolis duos, et le dernier avec Vanessa Paradis pour le titre éponyme de son dernier opus aura été présent ce soir, avec la belle en clip vidéo défilant en fond de scène. Parmi ses nouvelles chansons, il a chanté “Le Phare” entre autres, et “Virus X” que j’ai particulièrement apprécié par l’harmonie entre la mélodie et les paroles, elle a un côté possessif, obsédant et hypnotique. Il ne faudrait pas oublier “Boyfriend”, certaines l’avaient même sur la poitrine… Oups sur leur T-shirt ! “Le Premier Jour Du Reste De Ta Vie” : quel bonheur de l’entendre en live, un trop-plein de sentiments se sont bousculés à l’intérieur de mon être. Elle est un mantra par son texte, il te donne la force de vivre ta vie pour toi et peu importe le prix !

C’était la première fois pour moi Daho. J’étais accompagné de mon fils de 16 ans qui a juste écouté une chanson avant de venir et verdict à la sortie : “ c’était excellent, j’ai adoré autant les anciennes que les nouvelles chansons. Quel bon chanteur, merci maman ! “ 

J’ai mis un peu plus de personnel dans ma rédaction, car en plus d’être la critique, nous sommes aussi le public. S’émerveiller, pleurer, danser, chanter devant un artiste que tu écoutes depuis que t’es gamine pour la première fois de ta vie est une chose exceptionnelle. Cela m’est déjà arrivé, sauf qu’aujourd’hui, j’ai la chance de pouvoir le partager avec des lecteurs.

Merci Nouvelle Vague et surtout merci Monsieur Etienne Daho. 

Valérie Loy

dahofficial.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici