CECCARELLI, GOUALCH & IMBERT

0
16

Le 07/06/2024 à la Salle Laure Ecard – Nice (06).

En prélude au Peillon Jazz Festival, les organisateurs proposent un concert du trio formé par le batteur André Ceccarelli (il est aussi parrain du festival), le pianiste Pierre-Alain Goualch et le contrebassiste Diego Imbert. Alban et Thomas, les deux directeurs artistiques ainsi que Monsieur le Maire et son adjoint présentent le programme au public avant d’accueillir les trois musiciens (Ils seront aussi présents à Peillon à la fin du mois). Au programme de leur set, « Porgy & Bess », le fameux opéra de George Gershwin qu’ils ont adapté pour trio jazz, il y a quelques années dans un enregistrement paru en 2021 chez Trebim Music. Ils nous jouent quasiment tout l’album, pas forcément dans l’ordre comme nous le dit le pianiste. Tous les deux ou trois morceaux, Pierre-Alain Goualch nous raconte une petite anecdote sur l’enregistrement ou sur l’opéra lui-même: les démêlés de Porgy et Bess, le retour de l’amoureux éconduit, la fin tragique et quelques autres.

Vers le milieu du concert arrive « Summertime » le thème que tout le monde connait même si on ne le replace pas toujours dans cet opéra. Il existe plus de 80 000 versions de ce standard, apprend-on. Et, dans celle de ce soir, le fameux thème est joué à la contrebasse par Diego Imbert sur le rythme des balais de Dédé Ceccarelli alors que le pianiste se (nous) régale dans un solo tout en swing. Les trois compères se fréquentent depuis des années, amitiés et complicité sont les puissants moteurs de leur musique. Hélas, la fin arrive vite, trop vite mais après une courte fausse sortie, ils reviennent interpréter une chanson, non plus de Gershwin mais de Claude Nougaro: « L’amour sorcier » avec ses trois, quatre accords plaqués qui font le riff sur lequel ils vont se promener pendant quelques minutes. Rendez-vous le 30/06.

Jacques Lerognon

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici