AVISHAI COHEN

0
41

Le 13/11/2023 au Théâtre de la Licorne – Cannes (06).

On n’avait pas vu et entendu le trompettiste Avishai Cohen dans nos contrées depuis son passage au Nice Jazz Festival en 2018. On peut ce soir, grâce à la programmation de la MJC Picaud, découvrir dans le bel écrin du théâtre de la Licorne, son nouveau projet, issu de son album « Naked Truth » (ECM 2022). « C’est même un répertoire entièrement nouveau qu’ils jouent en public pour la première fois », nous dira le trompettiste dès le début du concert. Des compositions élaborées très récemment que le quartet met au point en direct avec nous. Ambiance très introspective, la trompette ou la flute susurre les notes, Ziv Ravitz use beaucoup de ses balais pour accompagner le souffle à la fois léger et tendu de son leader. Yonathan Avishai, compagnon de longue date, lui aussi semble effleurer les touches du piano.

On ne saura pas les titres des morceaux qu’ils jouent, peut-être n’en ont-ils pas encore. Vers la fin du set, un très long thème où Avishai Cohen joue de sa trompette dans un micro filtré par une pédale d’effet et même une wahwah. Moment sublime, intense et plein d’émotions. Tout comme leur version du deuxième mouvement du concerto pour piano de Ravel qu’il revisite avec déférence. Ravel, grand amateur de jazz en eut sûrement été ravi. Le premier rappel, une très belle mélodie surprise que le trompettiste a emprunté à sa fille. La pomme ne tombe jamais loin de l’arbre dit-on. Après une longue standing ovation, Avishai revient seul et nous offre son interprétation d’un choral de Bach, en solo. Magique.

Jacques Lerognon

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici