ZOOT WOMAN : Star Climbing

0
25

(Embassy One)

On pourrait prendre Zoot Woman à tord pour l’un de ces innombrables groupes de pop électro sortis ces dernières années. Ce dernier est en effet actif depuis plus de quinze ans et l’un de ses membres, Stuart Price est un producteur connu pour ses collaborations avec Madonna, Pet Shop Boys ou The Killers entre autres. Leur premier album « Living in a magazine » a même été un des disques à réintroduire la musique des 80’s dans l’électro. Le résultat de cette hybridation a depuis envahi les ondes avec plus ou moins de succès, misant sur la nostalgie d’une large frange des auditeurs et sur l’ignorance des plus jeunes de cette période où les permanentes et les claviers Bontempi dominaient le monde. Le groupe nous livre un album correct d’un optimisme légèrement agaçant et ce dès le troisième morceau. Dommage car quelques bonnes idées laissent imaginer ce qu’aurait pu être ce disque s’il avait été plus en adéquation avec son époque au lieu de lorgner vers Phil Collins.

Jean-Paul Boyer

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici