ZËRO : Ain’t That Mayhem ?

0
22

(Ici d’ailleurs)

[rating:4/5]

#NVmagAlbum

Avec un visual post apocalyptique, le groupe Zëro, revient en force en cette rentrée 2018 avec Ain’t That Mayhem ? Sans jamais renier leurs racines, et si les influences tournent autour du no wave, de l’indus, de la noise voir du alt-jazz, Zëro s’autorise à travers ce nouvel opus, des incursions plus pop. Dépeignant un monde angoissant, aux accents de guitares sombres comme sur « Adios Texas ». Le groupe se permet aussi des textes plus introspectifs comme sur « Marathon Woman ». Tour à tour, pionniers du post-rock, il y a plus de 25 ans, sous Deity Guns puis Bästard, Zëro, tend à montrer son talent par une richesse musicale ponctuée de ci de là par une harpe et d’autres instruments plus exotiques. Comme un trombone sur « We Blew it » ou encore un orgue liturgique sur la fin de « Five versus six ». La voix avec un timbre singulier sur « Alligator », montre toute l’étendue du talent de Zëro. Séduisant, ce nouvel album, ouvre des portes à des cultures musicales différentes, ce qui en fait de loin le disque le plus abordable musicalement du groupe.

Céline Dehédin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici