VIRAGE : Daleco

0
71

(La Curieuse)

Virage est né de la rencontre de François Castiello (Bratsch, Lalala Napoli) et Cyril Gilibert. Ces deux artistes dansent, s’affrontent et fusionnent dans une transe unique, hypnotique et jouissive. Virage est donc comme un enfant qui expérimente, construit et déconstruit. A travers Daleco, leur premier album, « Melocactus », est un parfait exemple, de cette musique expérimentale, dans laquelle l’accordéon répond en ping/pong à la batterie. 

Surfant sur des rythmes plus tribaux et électro sur « Victime », le chant mi parlé/ mi chanté, dénonce les défauts de l’humanité et sa capacité de destruction de son environnement. « Urgences », dans un frénétisme cacophonique, fera monter la tension. « Daleco », plus rock, est un pas de deux rythmé et soutenu, et là encore, on peut sentir cette tension nerveuse entre les deux protagonistes. Passant ainsi du blues à la techno, du jazz à la poésie de Baudelaire, Virage est un concept intéressant et inclassable ! 

Céline Dehédin

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici