VILLA FANTÔME : Villa Fantôme

0
20

(At(h)ome)

Co-fondateurs en 1993 de la Ruda, Manu et Pierrot, remettent ça à travers Villa Fantôme. Premier album éponyme, du duo donc, et toujours marqué par la musique de Cure, Police, Clash… « Fantômes dans les rues fantômes », premier extrait distille une mélodie ska, rythmée au son des cuivres et au texte français. Les deux angevins, entourés de quatre musiciens additionnels, n’ont rien perdu de leur fraîcheur et de leur passion. 11 nouveaux titres, preuve en ai que ces deux-là ont encore des choses à dire depuis la Ruda. « Série noire » et « Sentimentale n’est pas la foule » débordent d’énergie et de rock. Alors certains diront rien de nouveau sous le soleil, mais bon sang, que c’est bon de découvrir des titres comme « Dieu n’est pas bon danseur » et « Rivière sans retour », dans lesquels la richesse de l’univers musical, rivalise avec des textes cinglants et efficaces. Premier essai réussi sous cette nouvelle formule !

Céline Dehédin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici