THE BUTCHER’S RODEO : Haine

0
104

(At(h)ome)

Cinq ans après son premier album, The Butcher’s Rodeo revient enfin ! Nouvel et deuxième opus, son nom : « Haine ». Car oui, Vincent Peignart-Mancini, son charismatique chanteur à la haine de vivre ! Tel le phénix qui renaît de ses cendres, il déploie son chant en français (cocorico) pour mieux transmettre les émotions aux auditeurs ! Restant fidèle toutefois à leur style hobocore, The Butcher’s Rodeo, à l’image de la pochette, exprime ce besoin d’hurler cette énergie viscérale, trop longtemps en gestation. 

« Sans sourire », introduit en douceur le disque, comme le calme avant la tempête. « Crève ! », balance un combo basse/batterie en pleine tronche, avec un chant mi growl/mi chanté et pouf dans ta face ! Les tempos sont puissants et rapides comme sur « Mensonges » et « Lâche ». Les parties chantées sont judicieusement  bien placées dans les refrains, donnant des respirations lyriques sur l’ensemble de l’album, tout comme les quelques riffs de gratte plus lents sur « Morte ». Chaque titre de la galette, t’emportera dans une sorte de douce folie furieuse. 

Céline Dehédin

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici