MY CONCUBINE : Comme elles s’en vont

0
18

(Happy Home/ L’autre distribution)

Eric Falce alias My Concubine, s’est taillé, au fil des albums et collaborations, une solide réputation de songwriter. “Comme elles s’en vont” est sorti ce trimestre et est le premier album où Eric se retrouve seul au chant. Avec l’amour pour thème principal entre deux êtres sur “Hibernation sentimentale”, l’amour de soi sur “Chevalier inexistant”, celui qui part sur “Comme elles s’en vont”, l’amour de la vie à travers “Vivre à mort”, ou celui des autres sur “A la fin des karmas”. A noter la présence du featuring très drôle, avec Brigitte Fontaine sur “L’eschatologie”, avec laquelle Eric Falce avait déjà travaillé sur le clip “Ah que la ville est belle”, reprise de sa chanson mythique. “Addicts à la vindicte” aux allures de western moderne, au son de la guitare électrique, et “Miss syphilis”, aux notes d’électro, ficellent et coordonnent l’ensemble de l’album, toujours avec beaucoup d’humour. Second degré assuré et assumé !

Céline Dehédin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici