MARC LOY : Nu(e)

1
151

(Autoproduction)

Le nouvel album de Marc Loy, intitulé « Nu(e) » vient de sortir dans les bacs. A mi-chemin entre chanson française et blues, le disque se veut comme une introspection de son auteur sur la vie à travers « J’ai passé l’âge de vieillir » et « Putain de blues ». Le titre éponyme de l’album, là encore, exprime les émotions de Marc Loy, fragile, sur quelques notes de jazz, amené par un cuivre. La voix de Marc Loy, douce, suave, sensuelle n’est pas sans rappeler la tessiture de celle d’un autre Marc (Lavoine) et également son univers musical. Dans cette tendance Jazzy, « De l’air », continue d’alimenter l’album, sur des trompettes rythmées et un phrasé rapide et joyeux. Place au blues sur « Le gardien du bar », sur des notes d’harmonica et de banjo, et retour au rock des années 60 sur « Dieu merci ». Artiste étonnant, qui sait surfer sur plusieurs courants musicaux, Marc Loy est un bluesman à suivre de près !

Céline Dehédin

1 COMMENTAIRE

  1. marc LOY fait la loi ; bluesman au long cours, et qui n’a pas pris le mystère train en marche LUI, est équipé pour figurer en tête locomotive ; textes de bon aloi, musique à l’aune des grands, et ce qui ne gâche rien : UNE voix et UNE présence avec lesquels il prend la scène d’assaut et creuse son sillon dans l’hexagone

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici