LORENZO DE FINTI : Lullabies From An Unknown Time

0
53

(Losen records)

Après trois albums en quartet, le pianiste italien Lorenzo De Finti s’essaye avec bonheur à un exercice plus personnel, l’album solo. Solo, pas tout à fait car sur une bonne partie, il est épaulé par le trompettiste turinois Fabrizio Bosso. Lorenzo signe toutes les compositions mais, dans certaines, il rend hommage à quelques-unes de ses influences majeures. On retrouve ainsi dans « Andante » quelques inspirations classiques-romantiques, suivi d’un thème plus swing en solo, « Crystal silence », une relecture de Chick Corea,

De Finti a un jeu de piano lyrique et un touché délicat, pourtant sa main droite virevolte allégrement sur le clavier. Fabrizio Bosso (quel magnifique son!) s’instille dans la musique du pianiste, il la caresse souvent, la saupoudre puis la revigore quelques mesures plus loin. Un disque intimiste aux harmonies enchanteresses.

Jacques Lerognon

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici