IAROSS : Apnée

0
36

(Label folie/ Inouïe distribution)

Trois ans après « Le cri des fourmis », le trio Iaross se renouvelle et sort « Apnée », son nouvel opus. En introduction, « La vitesse » fait écho aux luttes sociales sur fond de manifestation, sur un texte slammé. « Pantins », où le chant exulte avec la pensée, sorte de tango au son d’une guitare à la Tom Waits. Le trio s’amuse des mots sur « Barbarie », appuyé par des samples et des effets. 

« Ni pour eux, ni pour Dieu », intronisé par les cordes d’un violoncelle, distille une poésie, dont seul Laross alias Nicolas Larossi a le secret. Entre chanson et musique évolutive, Laross compose, tisse tel un orfèvre un album plein de beauté et de douceur… « La mémoire et la mer », hommage à Léo Ferré, dans une version plus contemporaine, dresse un portrait mélancolique de la vie. « Vent fou » vient clore ce disque dans une douceur infinie, sensuelle presque triste… au son d’une trompette virevoltante. 

Céline Dehédin

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici