GHOST : Impera

0
26

(Loma Vista/Spinefarm/Universal)

Après l’excellent «Prequelle» (2018), ils reviennent à l’attaque avec «Impera». Comme son prédécesseur la pochette sort tout droit du metal extrême. «Imperium» nous met dans le bain avec son intro instrumentale à la Iron Maiden. Les influences de Boston et Journey se font sentir sur «Kaisarion» et «Spillway» où riffs et mélodies sont au millimètre. «Call Me Little Sunshine» rappelle un peu le Dokken des années 80 saupoudré de Metallica. «Hunter’s Moon» le refrain vous restera accroché pendant longtemps ! 

Des titres plus heavy sont au menu, «Watcher In The Sky» sonne la charge avec un riff façon Ozzy Osbourne. Avec «Impera», Ghost confirme le talent du groupe à composer des tubes et à mélanger les genres heavy, hard fm et pop. La production est magnifique. L’album est une succession de hits en puissance. Pourquoi bouder son plaisir ?! 

Laurent Therese

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici