CANCRE : Étrangler

0
81

(Upton Park)

Le trio Cancre a sorti son second EP en fin d’année dernière : “Étrangler”. Sorte de voyage introspectif et faisant fi de leurs détracteurs, ces mauvais garçons, désinvoltes et insolents, seraient-ils les enfants spirituels de Noir Désir ? Chant à la Cantat, textes cinglants et pétillants, guitares saturées comme sur « La tête au ciel ». Cet EP est d’abord une quête, celle de la liberté ! 

Disque née de la rencontre avec Eric Digaire (Matmatah), fruit de leur travail en sessions de création, l’atmosphère générale de l’ensemble est capiteux, sensuel. La prose sur le titre éponyme est un hymne sombre. Les guitares y sont aériennes et le chant envoûtant. « Signes » distille un refrain entraînant et une poésie aux élans mystiques. « Survivants » conclut sur un rock énervé et rageux, au son des guitares électriques. Seul bémol, comme toujours sur un EP, la trop courte durée, j’en veux plus ! 

Céline Dehédin

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici