THE JACKSONS

0
455

Les tubes planétaires des légendaires frères Jacksons nous accompagnent depuis 1969. Malgré la notoriété incomparable de Michael et Janet, les trois frères Jackie, Tito et Marlon continuent cependant de porter le flambeau familial en tournée. Entretien avec Tito, le cadet des trois et instigateur des Jackson 5, à l’occasion de leur venue prochaine au complexe Mouratoglou de Biot pour une date unique en France !

Quel est le souvenir que vous chérissez le plus de votre carrière musicale entre les années 60 et 80 ?

Oh, je chéris vraiment tout. Surtout aux débuts de l’époque de la Motown – ils nous ont donné des années merveilleuses, nous faisions hit après hit, après hit, après hit. C’était merveilleux pour nous qui commencions à peine.

Selon vous, quels sont les avantages et les inconvénients de l’industrie telle qu’elle était alors par rapport à ce qu’elle est devenue aujourd’hui ?

C’était mieux pour tous les groupes, parce qu’ils n’avaient pas besoin d’emporter tous ces ordinateurs avec eux sur la route. C’était juste un meilleur format. Les maisons de disques étaient ce qu’elles sont toujours, mais il n’y avait pas de fraudes liées à la musique téléchargée ou autres choses du genre.

Quelle chanson des Jacksons est votre préférée, populaire ou non ?

Elles sont toutes mes préférées, mais celle que j’aime le plus serait « I Want You Back » car c’était la première.

La vidéo de « Can You Feel It ? » est clairement un chef-d’œuvre, surtout pour 1980. Qui a eu la vision d’investir autant de budget dans une vidéo avant même le lancement de MTV ? C’était risqué à faire…

Lorsque nous l’avons fait, nous savions que ce qui était populaire pour vendre sa musique, c’était d’avoir un visuel de la chanson – alors on y est allés totalement à fond.

Nous savons que vous jouez de la guitare, que Jermaine joue de la basse, que Marlon semble jouer d’un peu tous les instruments mais on sait très peu de choses sur les techniques d’écriture de chansons de Jackie ou Michael. Quels instruments utilisaient-ils le plus pour composer ?

Ils n’utilisaient aucun instrument, ils utilisaient leur bouche. Ils fredonnaient.

Ah bon ? On pourrait imaginer que Michael était tout de même un peu pianiste ou guitariste pour composer…

Non, non.

Alors à quoi ressemblait une séance d’écriture typique avec lui et les autres ?

Nous présentions des chansons ou des pistes que nous avions, qui seraient terminées individuellement, ou nous nous réunissions et travaillions dessus pour les terminer. Et puis, c’était surtout sur des choses que l’un des membres avait vécues dans sa vie, et nous chantions beaucoup sur ce sujet, je me rappelle que c’était plutôt comme ça que ça se passait.

Tout au long des années 80, vous et vos frères et sœurs sortiez tous des albums,, mais après l’album de Jermaine en 1991, il semble que seuls Michael et Janet aient continué. Que faisiez-vous de votre côté ?

Je commençais tout juste ma propre carrière de blues. J’ai sorti deux albums, c’est ce que je faisais principalement. J’étais aussi un père élevant ses enfants et faisant une pause pour la première fois de ma vie.

Votre 2ème album est sorti l’année dernière, savez-vous si Marlon et Jackie ont fait des plans similaires ?

Je ne sais pas. Nous devons d’abord sortir un album des Jacksons.

Que pouvons-nous attendre d’une suite à « 2300 Jackson St. », le dernier album des Jacksons en date, sorti il y a 33 ans ?

Nous avons des chansons que nous voulons sortir et certaines d’entre elles sont vraiment joyeuses. Mais en ce moment, là où en est le monde, les gens ne sont pas très heureux, donc ça ne marcherait pas pour le moment. Mais oui, nous allons sortir quelque chose qui le sera.

Pourtant ça pourrait avoir l’effet inverse. Des morceaux joyeux qui rendent joyeux. Vous ne trouvez pas ?

Ouais…

Quelle est la probabilité que l’on voie la famille Jackson se réunir et éventuellement enregistrer ou tourner à nouveau ensemble ?

Une tournée serait super et c’est possible mais je ne sais pas quand ni comment. Nous avons des sociétés de management différentes de Janet, Jermaine ou 3T [le trio des fils de Tito – ndlr]. Elles doivent se réunir et se mettre d’accord, ce n’est pas aux artistes de le faire. Il faudrait qu’elles veuillent voir cela se produire.

Si vous êtes en bons termes, comment se fait-il alors que Jermaine et Randy ne fassent pas partie du line-up comme à l’époque ?

Jermaine a pris sa retraite – ou, du moins, c’est ce qu’il dit – et Randy n’a pas chanté avec nous depuis au moins 20 ans.

Janet a récemment déclaré que Stevie Wonder était en fait votre cousin du côté de votre mère ! Pourquoi cela n’a pas fait surface avant ?

Si, cela avait déjà fait surface. Cela se sait depuis au moins une bonne vingtaine d’années…

Cela signifie que vous avez un grand-père ou une grand-mère en commun qui a un talent musical dont vous avez tous hérité…

(Sourire) Oui, en effet…

Avez-vous une idée de qui cela pourrait être et si cette personne a déjà sorti sa propre musique ? Ce pourrait être intéressant à écouter.

Je ne sais pas, mais je vais demander ça à ma mère !

Finissions avec cette prochaine date unique en France. Combien de personnes partagent la scène avec vous ?

On est un paquet. Je dirais qu’on est 10 ou plus. 3 sont mes frères et moi, 5 musiciens et 2 choristes… ça fait 10 !

On peut donc s’attendre à tous les tubes et vos raretés préférées ?

Oh, vous allez passer un bon moment… (sourire)

Christopher Mathieu

Le 25/08/2022, dans le cadre du Mouratoglou Festival, au Mouratoglou Hôtel & Resort – Biot (06).

www.thejacksons.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici