MURRAY HEAD

0
58

Le 01/10/2022 à Anthéa – Antibes (06).

« The Family Way » est un film de 1966 qui voit non seulement les débuts d’acteur de Murray Head mais également ses débuts de chanteur, ayant réussi à y glisser une de ses créations. Cette chanson, « Someday Soon », était produite par un certain Tim Rice, lui aussi en tout début de carrière, et c’est en 1970 que ce dernier propose à Murray Head d’interpréter Judas sur son album concept « Jesus Christ Superstar », une comédie musicale dont l’énorme succès la mènera à en devenir un film trois ans plus tard. En attendant, Murray Head commence pour de bon une carrière de chanteur solo, qui sera majoritairement faite de ballades folk et de soft rock, avec un premier album de très bonne facture en 1972 intitulé « Nigel Lived », malheureusement un peu passé sous le radar. C’est pourtant avec un style similaire qu’il devient célèbre grâce à son album suivant: en 1975, le single « Say It Ain’t So, Joe » devient incontournable – et il l’est encore aujourd’hui ! Malheureusement, ses albums consécutifs ne rencontrent pas le succès escompté, et c’est en 1984 que Tim Rice – encore lui ! – le met sur le projet de la comédie musicale « Chess » co-composée par les deux hommes du groupe ABBA.

Depuis ses débuts, Murray Head est très proche de la culture française, ayant signé la musique de plusieurs films français dans les années 80, vivant en France depuis, et ayant également sorti des albums incluant de nombreuses chansons interprétées en français. Victime d’un violent accident de la route ce mois-ci, c’est avec une émotion certaine et solidaire qu’il sera accueilli à Anthéa ce 1er octobre pour revisiter l’ensemble de sa discographie.

Christopher Mathieu

www.murrayhead.online

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici