MOONLIGHT BENJAMIN

0
61

Le 17/02/2034 au Sonograf’ – Le Thor (84).

Installé en France depuis plus de 20 ans, Moonlight Benjamin fait écho des voix des poètes haïtiens à travers la sienne. Elle se fait découvrir au sein du groupe Dyaoulé Pemba avant de sortir son premier projet solo en 2011 “Mouvman”. Elle fait connaître, grâce à lui, “l’île souffrance” qu’est Haïti en chantant la révolte avec un timbre de voix unique et puissant. L’artiste sort quatre albums par la suite, accompagnant également le saxophoniste Jacques Schwarz-Bart sur ses différentes œuvres.

Dans la continuité des trois opus précédents, respectivement “Mouvman”, “Slitane” et “Simido”, son dernier bijou, “Wayo”, porte des textes libérateurs sur fond de musique blues/rock. Moonlight Benjamin veut travailler en groupe pour ce projet. Elle fait donc appel au guitariste Matthis Pascaud et au batteur-percussionniste Raphaël Chassin pour composer les onze titres. L’occasion d’écouter les électrisants “Haut là haut” et “Bafon” qui figurent sur l’album.

Axel Spicciani

moonlightbenjamin.com

Photo : Cedrick Nöt.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici