JAZZ à JUAN: DELVON LAMARR ORGAN TRIO

0
36

Le 10/07/22 à la Pinède Gould – Juan-les-Pins (06)

Avant de rejoindre la pinède Gould, on découvre les compositions du pianiste Dexter Goldgerg, invité du jour des Jammin’ Summmer Sessions avec son trio. Un jazz classique fait de très belles mélodies mises en valeur par une paire rythmique composée de Raphael Pannier à la batterie et Clément Dalosso à la contrebasse.

Sur la grande scène, un orgue Hammond B3 et sa cabine Leslie, une batterie, deux guitares attentent, dans le soleil couchant, l’arrivée du Delvon Lamarrr Organ Trio (DLO3 pour les intimes). 20h30, les trois musiciens de Seattle sont en place. C’est parti pour une bonne heure de blues, soul, funk mené par Delvon Lamarr sur ses claviers et son pédalier. Un groupe qui n’est pas sans rappeler Booker T. and The MG’s. Très vite, Jimmy James fait parler sa Stratocaster avec fougue. Il casse d’ailleurs une corde lors de son premier chorus, ce qui ne l’empêchera pas de continuer sur sa lancée et d’enchaîner ensuite avec sa vieille Silverstone de 1964. A de multiples reprises, il citera Hendrix dans ses solos (Purple Haze, Third From The Stone, …). Ils feront une surprenante version de Move Up On, un thème de Curtis Mayfield. De façon assez inattendue, ils finissent leur set avec une reprise d’un vieux tube de George Michael, post Wham: Careless Whisper. Faute de goût ou brillante idée, chacun jugera mais cela sonnait fort bien avec le fameux solo de sax joué tour à tour par l’orgue et la guitare.

Jacques Lerognon

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici