FESTIVAL DE SAINT-PAUL DE VENCE (JOUR 4)

0
80

Le 28/07/2023 à la Fondation Maeght – Saint-Paul-de-Vence (06).

Chaque année, le festival de musique de chambre de Saint Paul de Vence fait une place au jazz. Cette année, c’est au duo de la trompettiste Airelle Besson avec l’accordéoniste Lionel Suarez que nous avons le plaisir d’assister dans le cadre somptueux du labyrinthe Miró de la fondation Maeght. Deux amis, deux virtuoses qui se pratiquent depuis de nombreuses années, vont partager avec nous quelques-unes de leurs compositions réarrangées pour le duo. Après un thème de l’accordéoniste, ils nous jouent « Neige », le morceau fétiche d’Airelle Besson, son tube écrit pour sa trompette et la guitare de Nelson Veras, magnifié ici par les petites touches subtiles et délicates de Lionel Suarez. Difficile d’échapper au tango quand il y a un accordéoniste, surtout s’il a fondé le « Quarteto Gardel ».

Là encore, la magie du duo opère dans le morceau qui conclue le premier set, « Memoria Colectiva ». Chacun des deux instrumentistes s’amuse de quelques belles impros puis entraîne l’autre dans une fausse fin pour repartir de plus belle. Ce fut presque dommage qu’ils s’interrompent pour l’entracte, ils ont eu ensuite un peu plus de mal à récupérer le public malgré, là aussi, quelques très beaux passages dont le « Pouki Pouki » écrit par la trompettiste. Ils finiront le concert par un opportun « Time To Say Googbye » suivi par « Il Camino » une composition d’Aldo Romano sur laquelle Claude Nougaro avait, en son temps, posé des paroles. Un dernier regard à la sculpture monumentale de Joan Miró et on redescend dans la plaine.

Jacques Lerognon

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici