DELVON LAMARR ORGAN TRIO

0
59

Le 08/04/2023 à l’Espace Leonard de Vinci – Mandelieu (06).

Le Delvon Lamarr Organ Trio (DLO3) a fait un set remarqué à Jazz à Juan, l’été dernier, c’est donc avec enthousiasme que l’on se précipite vers la salle de l’Espace De Vinci à Mandelieu. Première surprise, le trio n’est plus le même, si Delvon Lamarr reste assis derrière son orgue Hammond, ce n’est plus le fabuleux Jimmy James qui est à la guitare mais le Fabulous Thunderbird Johnny Moeller.  En effet le texan, arrivé récemment dans le DLO3, office aussi dans le groupe de blues rock de Kim Wilson. Entre les deux, un nouveau batteur: Ehssan Karimi. Heureusement, la musique n’a pas changé, du rythm and blues mâtiné de soul qui rappelle à la fois Booker T. and the M.G.’s et le trio de Jimmy Smith. Lamarr pique des titres dans les différents albums qu’il a enregistrés, sans ordre bien précis, au feeling quitte à décontenancer ses musiciens qui, bien vite, retrouvent leurs marques. Bien que typé guitariste de blues, Moeller instille pas mal de rythmiques funky dans son jeu, poussant Delvon dans ses retranchements sur les deux claviers du B3. Au bout d’une heure, un petit incident avec le pédalier du Hammond, nous permet de découvrir des talents cachés de l’organiste. Il pique le siège et les baguettes de Karimi, s’installe derrière les fûts et entame sous l’impulsion du guitariste – qui ne demandait que ça-  un long blues bien gras en duo. Armé de baguettes puisées dans sa sacoche, le batteur viendra faire sa part sur la cymbale ride. Une séquence inédite qui ravit le public et permet au technicien (super efficace) de remettre en état l’imposant instrument. Le set, comme revivifié, repart de plus belle, chacun ayant repris sa place. Certains en profitent pour se lever et venir danser sur les côtés de la scène mais, avant même le rappel, une foule compacte se trémousse devant le trio qui, du coup, semble ne pas vouloir s’arrêter de jouer pour notre plus grand plaisir.

Après plus de 2 heures de concert, le trio gagne le lobby pour signer quelques affiches et bavarder avec ses fans. Il est temps de regagner nos véhicules et nos maisons avec des images et des sons plein la tête.

Jacques Lerognon

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici