WINFIELD : Rock’n’roll ist krieg

0
31

(Autoproduction)

[rating:3/5]

#NVmagAlbum

Au-delà de ses deux ep, il faut remonter en 2012 pour trouver trace d’un album de Winfield et, à l’écoute des puissantes compositions de ce nouveau long effort, la formation a pas mal rongé son frein en attendant. Un rock basé sur une énergie sans aucune faille, avec pour volonté de faire constamment bouger les têtes. Hard rock à souhait, on retrouve même diverses influences capables de ramener du public d’un peu partout, avec ses passages hardos à l’ancienne, “Badass rock’n’roll”, ainsi que ses pointes stoner. La seconde moitié ajoute de l’intérêt en démarrant par des phases mélancoliques, d’abord en interlude, puis un long morceau et un troisième y mélangeant la violence du quartet. Winfield propose donc un rock musclé, néanmoins “Rock’n’roll ist krieg” a tendance à montrer au fil du temps que de la tendresse se cache sous ce gros caillou planté en plein milieu d’un désert américain.

Anthony Rose

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici