THÉO CHARAF

0
228
ALBUM-Théo-Charaf

(Wita Records) 

La page 2020 semble être définitivement tournée, avec elle s’engouffre une myriade de disques gravés dans la mémoire et le temps. Et le monde qui s’ouvre à présent ne peut à l’évidence se laisser entrevoir sans une bouffée immédiate de bonheur, de simplicité dans sa signification noble et c’est ce qu’incarne le premier album de Théo Charaf

Loin d’un comparatisme formel avec ses prédécesseurs, le blues du jeune troubadour renoue avec l’essence même de la musique dans toute sa signification première : toucher l’âme et atteindre directement le cœur. Il y a ce besoin irrépressible d’écouter l’intégralité du disque depuis “Vampire” qui ouvre le bal avec brio jusqu’à “Hard Time Killing Floor” de Skip James. Car oui, Théo Charaf propose une œuvre d’une sobriété éloquente, exhumant un pan de l’histoire méconnu de la musique folk. Définitivement le disque de chevet ou du matin.

Franck Irle

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici