MYSTICAL FAYA : Brighter days

0
19

(Khanti Records)

J’ai beau être allergique aux préjugés des autres, force est de reconnaître que j’ai aussi les miens. Quand j’ai lu que Mystical Faya était un groupe français né dans l’est de la France, la banalité du nom et la provenance m’ont amené à l’écoute de l’album à reculons. Et bien j’ai eu tort. Le premier titre commence par 3 mesures de chant a cappella et la voix cristalline, comme la diction anglophone parfaite de Loîc Paulin, vous électrise instantanément.

Mystical Faya joue à la perfection un reggae roots revival qui reprend les codes artistiques du reggae américain se rapprochant de groupes comme Big Mountain ou SOJA, le tout avec une couleur vocale à la Marcus Gad et l’esprit des Jamaïcains de Raging Fyah. Brighter Days ne révolutionne pas le genre mais sa qualité musicale vous convainc et c’est un album, qu’au final on prend un réel plaisir à écouter et réécouter.

Emmanuel Truchet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici