L.A.B : V

0
12

(LABmusicNZ)

J’aime mon travail de chroniqueur pour Nouvelle Vague car je suis parfois récompensé de surprises musicales que je ne pourrais jamais vivre autrement. L’album du groupe néozélandais L.A.B. intitulé « five », fait partie de ces opportunités de vie. L’écoute de cette perle venue de l’autre côté du monde ne vous stupéfie pas à l’écoute du premier titre que vous trouvez simplement délicieux mais quand le son soul parfaitement maîtrisé fait place à un reggae qui mixe les influences d’Ernest Ranglin et de Steel Pulse.

Puis quand une ballade country que les Eagles auraient pu jouer, s’ils avaient recruté le meilleur chanteur de black music de leur ère, précède un titre hip hop dans lequel pourrait débarquer une Missy Elliott ressuscitée, l’ensemble vous laisse bouche bée. Tant et si bien que je vous souhaite de découvrir l’étendue de leur talent, si versatile et authentique que je n’ai jamais rien entendu de tel. 

Emmanuel Truchet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici