JOSE JAMES : No Beginning No End

0
18

Sa douce voix de baryton et son répertoire jazzy avaient fait sensation lors de la sortie de ses deux précédents opus en 2008 et 2010. En effet, brassant plusieurs univers musicaux empruntés à la black music comme le hip-hop et le r&b, José James mit au point un style propre, une nu soul acoustique et romantique teintée de jazz. Les ombres bienveillantes de Ray Charles, Donnie Hathaway, Gill Scott-Heron, Roberta Flack et Jay Dilla habitent littéralement son nouveau bijou couleur ébène. « No Beginning No End », disque le plus personnel de l’artiste à ce jour, est sans doute LA sensation forte de ce début d’année. On retrouve à ses côtés le bassiste Pino Palladino, les excellents Robert Glasper et Amp Fiddler aux claviers, les chanteuses Hindi Zahra et Emily King, etc. Bref que du beau monde !

Nicolas Hillali

www.josejamesmusic.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici