JANUARY SONS : Ocean Of Days

0
45

(Auto production)

Pour cette nouvelle production exit les cordes qui venaient arranger chaque morceau du 1er EP « The Arrogance Of Youth ». De l’aveu même du groupe l’opportunité s’était présentée au moment de l’enregistrement et il avait été difficile de résister à la tentation. Elle a fait place à l’envie de proposer autre chose pour ces six nouveaux morceaux. Et notamment d’évoluer vers une sensibilité qu’Hervé qualifie de new nave, même si l’introduction de nappes de synthé ne suffit pas à l’évidence à les ranger dans la mouvance et le revival post-punk actuel.

Le résultat est là. Les morceaux semblent à l’os, la volonté d’épure est évidente. Le souhait de sonner un peu différemment aussi, même si on retrouve les ingrédients d’une recette réussie, avec des refrains catchy et des arrangements aux petits oignons, bien que plus discrets. La plage de synthé qui ouvre le premier titre « Joan of Arc » l’illustre parfaitement, jusqu’à l’arrivée des guitares puis des percussions qui viennent donner toute sa force au morceau. Le reste de l’album n’est pas en reste, avec des chœurs ou de la mandoline pour seuls autres ajouts. L’avenir nous dira ce que le sort réserve à ce groupe qui réussit à tirer son épingle du jeu et mérite dès à présent que l’on s’y attarde, comme Rolling Stone, qui a placé leur single dans sa playlist hebdomadaire.

Laurent Bruguerolle

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici