IRON MAIDEN: Senjutsu

0
122
Album Iron Maiden

(Warner)

Ce qui est bien avec Iron Maiden c’est que chaque album est un voyage sur un thème ou une période de l’histoire. Après 6 ans d’attente, le groupe nous amène cette fois-ci dans l’univers des samouraïs. «Senjutsu» démarre en trombe avec un titre long mais efficace. «Stratego» est plus classique mais intéressant. «The Writing On The Wall» possède une intro assez inhabituelle avec un riff acoustique digne d’un western. Les morceaux longs constituent une grosse part de l’album. Dans «Lost In A Lost World», Bruce Dickinson (chant) se fait conteur dans une ambiance mélancolique. 

«The Time Machine» n’est pas sans rappeler «Dance Of Death». L’intro est lente, gagne en puissance et réserve des surprises. La guerre est un thème récurrent comme dans «Darkest Hour» qui évoque l’évacuation des soldats anglais de Dunkerque. L’album se termine par deux longs morceaux signés Steve Harris (basse) avec des lignes mélodiques superbes, à l’image de l’ensemble de “Senjutsu”, un opus quasi progressif qu’apprécieront les fans du groupe. 

Laurent Therese 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici