IATHL (Igor And The Hippie land) : 4

0
136

(DragonWhy Productions/L’autre distribution)

Né d’une complicité indéfectible entre Igor Stanislas et Emmanuel Mc Mannus, IATHL est un projet sonique qui s’est construit entre Londres et Paris. La plume et les textes incisifs de leur amie Claire Gristwood complètent le tout avec une alchimie déconcertante. Entre rock indie et rock progressif, “4” est un délicieux mélange des genres avec une pointe d’électro. Écrit et composé pendant la pandémie de Covid, ce nouvel album est axé sur des chansons plus urbaines que son prédécesseur.

La part belle est donc faite aux synthétiseurs, sur des titres comme “Psycho Magnet”, alors que “Evil Blues” distille des riffs de guitares puissants, sur une mélodie mélancolique. Et si des titres plus aériens à la Pink Floyd comme “In my mind” ou “Glory” vous embarquent dans une douce rêverie. IATHL prouve dans ce disque qu’il sait manier les arrangements symphoniques comme personne.

Céline Dehédin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici