GLABRE : Cacochyme Rising

0
35

(Urgence Disk Records/Araki Records)

A l’image de l’esthétique de la pochette de “Cacochyme Rising”, la musique de Glabre se veut frêle et fragile. Cette pop minimaliste à la Björk, distille une mélodie de douce folie sur “Les sirènes ce soir”, où l’on y sent tout l’univers torturé présent dans la psyché de l’artiste. Plus noisy sur “Magnificient Manure”, la boîte à rythme donne le ton, faisant écho à la voix profonde de Glabre. Et si “The Joy of a raw anger” marque une pause, sur une mélopée de guitare folk, ce n’est que pour reprendre plus belle sur “Alexitères”, en distillant un post-rock, sombre et efficace. “Sombre soleil”, comme une prière chamanique, vous emporte dans une transe musicale en français. “Peu importe les brames, en notes dissonantes, clôture ce court EP de 6 petits titres seulement, dans une ambiance lourde et pesante, façon western. Un disque troublant, qui vous mettra parfois mal à l’aise comme dans un cauchemar.

Céline Dehédin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici