PAUL MARGOT

0
38

Assistant marketing chargé de la communication en ligne chez MFF Records (Cannes – 06)

mff.com

Ta personnalité, ton parcours ?

Je suis né en Alsace, bercé par les classiques du rock anglais à travers les enceintes de la voiture de mon père. En 2013, la famille s’exporte en Californie, où je réalise mon éducation de lycée ainsi qu’un mineur en marketing à l’université américaine. Plus tard, je rejoins le label naissant MFF Records. Nous avons plusieurs artistes signés dans des styles très larges allant de la pop urbaine au rock en passant par la funk.

Ta playlist:

– Disque : J’ai commencé par le punk rock américain avec des groupes de légende comme Green Day et Sum 41. Cette obsession s’est transposé vers le blues après le lycée. Ma collection de vinyles s’est rapidement remplie de BB King, SRV, Hendrix… Aujourd’hui, ma playlist s’est élargie au hip-hop français et américain avec Sopico, Zélie, Alien, Disiz, Orelsan, Damso…

– Film : Je suis un grand consommateur de sitcoms américaines. Je connais chaque réplique de “The Office”, “How I met your mother” et “Brooklyn 99”. Pour ce qui est des films, je suis naturellement attiré par les films de musique comme “Bohemian Rhapsody”, “Rocketman” et mon péché mignon : “A Star is Born”.

– Livre : Je ne suis pas un grand lecteur mis à part les “Harry Potter” quand j’étais au collège. Je suis actuellement plongé dans le livre du producteur américain Rick Rubin sur sa vision de la création artistique dans la vie de tous les jours.

– Concert : Je n’ai pas de préférences entre un Bercy et une Maroquinerie, chaque format à son charme. Cependant, mon excentricité en concert est de préférer les places assises. Je mets un point d’honneur à trouver la meilleure visibilité possible de l’artiste, parfois au détriment de l’ambiance et de la foule.

Ta plus grande émotion musicale ?

Green Day en concert surprise au Bataclan. Pour ce qui est du registre professionnel, c’est la production des premiers projets en tant que producteur. Conclure un EP ou album, et l’écouter en entier pour la première fois est une sensation très particulière et très forte.

Ton espoir pour le futur ?

Je souhaite continuer à évoluer dans l’accompagnement et la stratégie marketing d’artistes au sein de MFF Records. Au second plan, je veux continuer à travailler en indépendant avec des artistes émergents en quête d’accompagnement sur la production et la direction artistique. Dans un futur lointain, j’aimerais tenter l’aventure de monter un business pour concilier ces activités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici